Agrobate à dos roux

Cercotrichas leucophrys - White-browed Scrub Robin

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Muscicapidés

  • Genre
    :

    Cercotrichas

  • Espèce
    :

    leucophrys

Descripteur

Vieillot, 1817

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 13 à 20 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Muscicapidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (10 à 20 cm de longueur). Dans un premier temps, ils regroupaient principalement les gobemouches au sens large. Mais les recherches récentes ont montré qu'il fallait leur adjoindre certains taxons appartenant jusqu'alors aux Sylvii... lire la suite

Description identification

Agrobate à dos roux
adulte
Agrobate à dos roux
adulte plum. nuptial

L'Agrobate à dos roux a le dos brun nuancé de roux, caractéristique fréquente chez les oiseaux du genre. L'adulte de la sous-espèce type leucophrys a la calotte et la nuque brun-beige, le manteau et le dos d'un brun chaud, le croupion et les sus-caudales d'un roux vif. La queue est noirâtre, bordée et terminée de blanc. Les ailes sont brun noirâtre elles aussi, avec deux barres blanches très visibles sur les extrémités des grandes et moyennes couvertures. Les rémiges sont frangées de chamois clair, largement sur les tertiaires.
La face est typique d'un agrobate, avec de chaque côté de haut en bas un trait noirâtre bordant la calotte brune, un net sourcil blanc, un trait loral noirâtre passant par l'œil sombre et se poursuivant vers l'arrière, une joue chamois soulignée de brun, une large moustache blanche séparée de la gorge blanche par un net trait malaire brun. Un demi-croissant blanc souligne l'œil. Le bec est gris sombre, avec la base de la mandibule inférieure jaune.
Les parties inférieures sont blanchâtres avec des stries brunes plus ou moins prononcées partant des traits malaires et s'étendant sur la poitrine et les flancs, ces derniers lavés de roux. Les pattes sont gris rosé. Les deux sexes sont similaires. Le juvénile se distingue de l'adulte par un plumage d'aspect écailleux.
Les autres sous-espèces (9) sont globalement plus rousses dessus comme dessous, avec la queue elle-même rousse et terminée de noir et blanc, la tête plus grise et contrastante, enfin plus de blanc dans l'aile. Ce dernier critère est particulièrement net chez la ssp. leucoptera. Munda a une queue intermédiaire. Des différences éco-éthologiques s'observent également comme des chants distincts.

Indications subspécifiques 9 sous-espèces

  • Cercotrichas leucophrys leucophrys (s Zimbabwe, s Mozambique, n and e South Africa)
  • Cercotrichas leucophrys leucoptera (s Sudan, s Ethiopia, n Somalia and n Kenya)
  • Cercotrichas leucophrys eluta (s Somalia and ne Kenya)
  • Cercotrichas leucophrys vulpina (e Kenya and e Tanzania)
  • Cercotrichas leucophrys brunneiceps (c and s Kenya, n Tanzania)
  • Cercotrichas leucophrys sclateri (c Tanzania)
  • Cercotrichas leucophrys zambesiana (n and e DRCongo and s Sudan to w Kenya, e Zimbabwe and n Mozambique)
  • Cercotrichas leucophrys munda (s Gabon to c Angola and w DRCongo)
  • Cercotrichas leucophrys ovamboensis (s Angola and n Namibia to sw Zambia and w Zimbabwe)

Noms étrangers

  • White-browed Scrub Robin,
  • Alzacola Dorsirrojo,
  • Rouxinol-do-mato-estriado,
  • Weißbrauen-Heckensänger,
  • barnásfehér tüskebujkáló,
  • Witbrauwwaaierstaart,
  • Usignolo dorsorosso,
  • Vitbrynad trädnäktergal,
  • Hvitbrynkrattskvett,
  • žltorítka savanová,
  • pěvec pruhokřídlý,
  • Plettet Trænattergal,
  • viiruruostepyrstö,
  • Gestreepte Wipstert,
  • cuaenlairat de carpó vermell,
  • drozdówka jasna,
  • Белокрылый тугайный соловей,
  • フタスジヤブコマドリ,
  • 白眉薮鸲,
  • 白翅藪鴝,

Voix chant et cris

Agrobate à dos roux
adulte plum. nuptial

L'Agrobate à dos roux mâle chante à tout moment de l'année. Son chant est fort et mélodieux. C'est une suite rapide de notes, avec quelques répétitions, "wuriit sii-titi-iou". Le chant varie en fonction des régions et des sous-espèces. L'appel, couramment entendu au coucher de soleil, peut se traduire par "piip-bu go". Le cri d'alarme est une note forte "skirr" ou "ski-ip". Dans une situation de danger où l'oiseau est effrayé, on note un "chiiyip" plaintif.

Habitat

Agrobate à dos roux
adulte

L'Agrobate à dos roux fréquente les savanes, particulièrement la savane à acacias, les maquis, les forêts sèches et claires, par exemple la forêt de mopanes en Afrique australe.

Le milieu ne doit pas être trop fermé. À l'inverse, un environnement ouvert n'est occupé qu'à condition qu'il y ait un minimum de ligneux sous forme de bosquets ou fourrés.
Il est présent du niveau de la mer jusqu'à 1 400 mètres dans l'est des hautes terres du Zimbabwe et du Mozambique. Dans la corne de l'Afrique, il occupe une grande variété d'habitats à l'exception des forêts fermées et des zones désertiques, du niveau de la mer à 1 880 mètres. En Afrique de l'Est, jusqu'à 2 200 mètres et au moins 1 720 m en République démocratique du Congo.

Comportement traits de caractère

Agrobate à dos roux
adulte

L'espèce est sédentaire sauf dans l'extrême sud de son aire où le climat impose un déplacement. Bien que généralement commune, sa timidité et sa discrétion rendent l'espèce difficilement observable. On peut passer facilement à côté en l'absence de chant. De ce fait aussi, ses mœurs sont peu connues, particulièrement sa reproduction. Heureusement, il arrive au mâle de chanter au sommet d'un ligneux mais ce n'est pas le cas général.

Vol

Agrobate à dos roux
adulte

Le vol est bas et direct, avec des battements plutôt lents, par exemple lorsque l'oiseau vole d'un buisson à l'autre. Sa silhouette et sa couleur facilitent son identification.

Alimentationmode et régime

Agrobate à dos roux
adulte

L'Agrobate à dos roux est essentiellement insectivore. Il recherche sa nourriture au sol en sautillant et en retournant la litière végétale comme le font les grives et les merles, rectrices relevées et ailes tombantes.

Agrobate à dos roux
adulte
Il se nourrit surtout de termites dont il brise les galeries et de fourmis mais ajoute volontiers des papillons de nuit, des chenilles, des punaises, des criquets et des sauterelles. À l'occasion il peut attraper des araignées, des guêpes, des mille-pattes et des mouches, y compris au vol. Il fouille aussi les excréments des grands herbivores afin de déloger les insectes coprophages. Les fruits ne sont pas dédaignés, ni le nectar d'Aloès en hiver.

Reproduction nidification

Agrobate à dos roux
adulte

La reproduction a lieu toute l'année, la saison variant en fonction de la région. De mars à mai en Éthiopie au nord de l'équateur, toute l'année en République démocratique du Congo équatoriale, principalement d'avril à mai en Afrique de l'Est, en octobre-novembre en Angola, d'octobre à janvier au Rwanda, d'octobre à février au Mozambique, au Malawi et en Zambie, de septembre à février avec un pic d'octobre à décembre en Afrique du Sud. La densité des couples au kilomètre carré varie de forte à faible en fonction des régions et des milieux.

Agrobate à dos roux
adulte
Par exemple l'espèce est localement commune dans les zones côtières du sud-est du Gabon et au Congo, mais rare au Soudan, en limite d'aire.
Les couples sont territoriaux et nichent isolément. En présence de la femelle, le mâle territorial parade, ailes tombantes et queue relevée en éventail, bien visible s'il choisit le sommet d'un ligneux, mais ce n'est pas toujours le cas. Souvent il chante, caché dans les broussailles épineuses. Le nid est une coupe construite par la seule femelle à faible hauteur (0-2 m) dans une touffe herbacée vivante ou sèche, souvent à la base d'un arbre ou à l'ombre d'un épineux. Un Aloès peut être choisi comme support, les feuilles mortes formant une jupe protectrice. Le nid est composé d'éléments végétaux morts, tiges, feuilles, écorces et herbes sèches. Il est tapissé de radicelles et de feuilles sèches. Il n'est pas bien protégé, d'où un taux élevé de prédation sur les nichées qui pousse les adultes à renouveler deux à trois fois leur nichée dans des nids différents. La femelle pond 2 à 4 œufs de couleur blanche, crème ou chamois, avec des taches brunes et mauves. Elle incube seule pendant 12 à 14 jours. Les oisillons sont nourris exclusivement d'insectes par les deux parents pendant 11 à 12 jours et restent dépendants des parents pendant au moins deux semaines après l'envol. L'espèce peut être parasitée par différentes espèces de coucous, solitaire, criard, de Klaas ou didric. La prédation par la Mangouste rouge est fréquente.

Distribution

L'Agrobate à dos roux est une espèce du sud et de l'est de l'Afrique. Son aire de répartition se situe au sud d'une ligne allant du Golfe de Guinée au Golfe d'Aden. Elle s'étend sur toutes les latitudes, mais évite d'un côté le cœur de l'Afrique, trop forestier, et de l'autre l'extrême sud-ouest du continent, trop désertique.
L'espèce comporte 9 sous-espèces classées en deux groupes. D'un côté la sous-espèce type "leucophrys", dans l'extrême sud de l'Afrique, celle qui a donné le nom spécifique "à dos roux", mal venu car son dos peut être moins roux que celui d'autres ssp comme "vulpina, eluta ou leucoptera" par exemple. De l'autre, au nord de la première, les 8 autres sous-espèces groupées sous la dénomination "à ailes blanches", traduction littérale de "leucoptera", nom d'une des sous-espèces. "Ovamboensis", la plus australe, n'atteint pas l'Afrique du Sud.

Menaces - protection

Agrobate à dos roux
adulte plum. internuptial
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'Agrobate à dos roux est fréquent à abondant en Afrique australe et n'est globalement pas menacé. Sa grande répartition géographique et sa capacité d'adaptation aux biotopes secs par rapport à ses congénères jouent plutôt en sa faveur. Il ne semble pas non plus être très sensible aux modifications de son habitat.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Agrobate à dos rouxFiche créée le 05/10/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-10-09 13:36:33 © 1996-2019 Oiseaux.net