Bec-croisé bifascié

Loxia leucoptera - Two-barred Crossbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Loxia

  • Espèce
    :

    leucoptera

Descripteur

Gmelin, JF, 1789

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 26 à 29 cm.
  • Poids
    : 30 à 40 g
Distribution

Distribution

Description identification

Bec-croisé bifascié
♂ adulte internuptial

Il ressemble fort au bec-croisé des sapins, par la taille, l'allure et la coloration. Il a cependant le bec plus fin, avec la mandibule inférieure davantage prolongée vers le haut et mieux adaptée à l'ouverture des cônes de mélèzes. Le principal signe distinctif du bec-croisé bifascié est fourni par deux larges bandes alaires blanches, et ce aussi bien chez le mâle de teinte rouge que chez la femelle de couleur jaunâtre. En vol, leur allure rappelle celle du Pinson des arbres.
Le juvénile est densément strié avec de fines barres alaires. L'immature mâle a beaucoup de jaune avec des taches rouges ou roses.
Il existe une autre espèce de bec-croisé, le bec-croisé perroquet (Loxia pityopsittacus) qui vit dans les forêts de pins d'Europe Septentrionale, et qui se distingue par un bec très fort, presque comme un bec de perroquet. Sur ces trois espèces, on peut très nettement constater l'adaptation de la forme du bec à la nourriture la plus courante : bec-croisé des sapins implique graines d'épicéas, bec-croisé bifascié signifie graines de mélèzes, bec-croisé perroquet entraîne forcément graines de pins.
On trouve également un autre bec-croisé, Loxia leucoptera megaplaga, d'Hispaniola. il a le plumage plus foncé que le bec-croisé bifascié, et un bec plus fort. Il se nourrit dans les pins d'Hispaniola, Pinus occidentalis.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Loxia leucoptera leucoptera (n)
  • Loxia leucoptera bifasciata (n Europe to e Siberia and ne China)

Noms étrangers

  • Two-barred Crossbill,
  • Piquituerto aliblanco,
  • Cruza-bico-listado,
  • Bindenkreuzschnabel,
  • Szalagos keresztcsőrű,
  • Белокрылый клёст,
  • 白翅交嘴雀,
  • Witbandkruisbek,
  • Crociere fasciato,
  • Bändelkorsnäbb,
  • Båndkorsnebb,
  • krzyżodziób modrzewiowy,
  • krivonos bielokrídly,
  • křivka bělokřídlá,
  • Hvidvinget Korsnæb,
  • kirjosiipikäpylintu,
  • ,
  • ナキイスカ,

Voix chant et cris

Bec-croisé bifascié
♂ adulte internuptial

Le bec-croisé bifascié émet un faible et sec 'chip, chip, chip', plus haut perché que celui du bec croisé des sapins. Le cri en vol est une série rapide de notes discordantes. Le chant est varié, lancé pendant les vols de parade, et comprend des caquetages rauques et des gazouillis musicaux sur des tonalités variées.

Habitat

Le bec-croisé bifascié vit dans les forêts claires de conifères du nord et donne toujours sa préférence aux bois de mélèzes qui lui offrent sa principale nourriture, les graines des cônes de mélèze.
Distribution: le bec croisé bifascié vit en Alaska, au Canada, au nord de l'Amérique du Nord et en Asie jusque vers le nord-est de l'Europe.

Comportement traits de caractère

Après la nidification, les familles de becs-croisés bifasciés se mettent à vagabonder, mais elles ne pénètrent que rarement, en hiver, en Europe Centrale et Occidentale, et seulement lorsqu'il y a une disette de graines de mélèze dans le grand nord. On rencontre parfois le bec-croisé bifascié isolé, d'autres fois en grandes bandes avec des becs-croisés des sapins. Les invasions de becs-croisés bifasciés sont rares.
Le vol : Le bec-croisé bifascié a un vol rapide et bondissant, avec de rapides battements d'ailes.

Alimentation mode et régime

Bec-croisé bifascié
♂ adulte

Il mange aussi les graines d'autres conifères et celles de beaucoup d'autres plantes, et, dans une moindre mesure, des insectes. Son régime alimentaire végétarien quasiment exclusif peut le mettre en péril en cas de mauvaise saison qui entraîne un manque de ressources.
Pour se nourrir, le bec-croisé introduit son bec fermé entre les écailles des cônes, il écarte les deux parties du bec et récolte la graine avec sa langue.

Reproduction nidification

La femelle établit son nid sur un arbre à aiguilles, à la manière du bec-croisé des sapins, mais son nid est un peu plus petit. Tout le cours de la nidification est semblable, il semble seulement que, chez le bifascié, la période de reproduction se situe plutôt de mars à juin.
Dans les premiers jours de leur vie, les jeunes ont un bec droit, comme tous les autres oiseaux, leurs deux mandibules ne commencent à se chevaucher que plus tard. Si la mandibule supérieure croise l'inférieure à droite ou à gauche, il semble que ce soit un effet du hasard, car ces deux formes de bec se rencontrent en nombre égal, et jusque chez des jeunes d'une même couvée. Ce croisement de bec se perfectionne plus tard, vers l'âge de trois semaines, par l'extraction des graines hors des cônes.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les populations de bec croisés bifasciés apparaissent stables, et augmentent même dans certaines zones, mais les nombres varient selon les ressources de nourriture et leurs habitudes irrégulières de migration.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 04/03/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net