Bécassine double

Gallinago media - Great Snipe

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Scolopacidés

  • Genre
    :

    Gallinago

  • Espèce
    :

    media

Descripteur

Latham, 1787

Biométrie
  • Taille
    : 29 cm
  • Envergure
    : 47 à 50 cm.
  • Poids
    : 160 à 190 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Scolopacidés constituent, avec les Charadriidés, un groupe d'oiseaux appelés limicoles, c'est à dire littéralement "oiseaux de rivages". Les Scolopacidés sont majoritairement des oiseaux migrateurs de l'hémisphère nord, mais seul le continent antarctique en est dépourvu. Ce sont des ois... lire la suite

Description identification

Les bécassines sont des limicoles en apparence semblables aux bécasses, bien qu'elles soient de plus petite taille et un peu plus hautes sur pattes. De sexe semblable, bec assez long et pointu à la base épaisse, particulièrement bien adapté à la recherche de nourriture dans la vase. Elle ne doit pas être confondue avec la Bécassine des marais car elle est plus trapue, possède un bec légèrement plus court et des ailes plus larges que cette dernière. Son dessus marron est largement barré et rayé de brun et de noir, avec des raies crème. Trois nettes bandes blanches aux extrémités des moyennes et grandes couvertures, particulièrement visible au vol. Quelques touches de blanc à l'extrémité des rectrices lorsqu'elles sont adultes. La poitrine est chamois, le ventre blanc, tous deux fortement barrés de brun foncé. La grosse tête arrondie est également rayée, prolongée par un bec long (environ deux fois la longueur de la tête).

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Great Snipe,
  • Agachadiza Real,
  • Narceja-real,
  • Doppelschnepfe,
  • Nagy sárszalonka,
  • Poelsnip,
  • Croccolone,
  • Dubbelbeckasin,
  • Dobbeltbekkasin,
  • močiarnica tichá,
  • bekasina větší,
  • Tredækker,
  • heinäkurppa,
  • Dubbelsnip,
  • becadell reial,
  • Heiðasnípa,
  • (bekas) dubelt,
  • (ķikuts), kuitals,
  • čoketa,
  • Дупель,
  • ヨーロッパジシギ,
  • 斑腹沙锥,
  • 大沙錐,

Voix chant et cris

Cri guttural étouffé bibibib rappelant le bruit des glaçons entrechoqués.

Habitat

Pendant la saison de nidification, on trouve cette espèce en zone marécageuse arborée: pentes montagneuses humides, prairies inondées ou grands marais plus secs en zone boisée constituent ses habitats préférés à cette période. En hiver, elle habite les marais mais aussi les prairies sèches. De manière générale, elle fréquente des milieux moins humides que la Bécassine des marais et privilégie souvent les chaumes et les bruyères.

Comportement traits de caractère

Contrairement à leurs cousines les bécasses, les bécassines ne vivent pas seules.. La bécasse double est assez solitaire sauf en période de reproduction. Peu craintive, elle se laisse volontiers approcher. En cas de danger, elle se plaque contre le sol, son plumage bariolé lui permettant de se confondre avec la végétation. C'est une grande migratrice qui quitte son habitat d'Europe du Nord et de l'Est pour se rendre sur des sites similaires au sud du Sahara. Au passage, sa route migratoire évite en grande partie l'Europe de l'Ouest, si bien que son observation est très rare, même en automne. La bécassine est très casanière et reste fidèle à ses sites de parade et à ses haltes migratoires qu'elle réutilise chaque année. Pendant la période de reproduction, les mâles s'affrontent en bondissant bruyamment et en se heurtant la poitrine bombée.
Le vol : En vol, la bécassine double rappelle beaucoup celle des marais par sa corpulence. Il y a cependant un moyen infaillible pour la repérer: dérangée et levée, elle s'envole à faible hauteur, presque en rase-mottes, et en adoptant une trajectoire rectiligne contrairement à la Bécassine des marais qui jaillit verticalement et s'éloigne en zigzagant.

Alimentation mode et régime

Comme la plupart des autres bécassines, elle fouille la terre meuble et la vase humide avec son long bec afin d'en extraire des vers de terre. Si ces derniers constituent l'élément principal de sa diète, la bécassine double n'en complète pas moins son menu avec des mollusques, des insectes et quelquefois des plantes aquatiques.

Reproduction nidification

C'est un des limicoles à parade collective. Les mâles réunis dans une arène s'affrontent dans le but d'établir une hiérarchie. Gonflant leur plumage, effectuant des petits bonds en voletant, ils accompagnent leurs postures complexes de forts cris variés s'apparentant à des roucoulements et des grincements. Ceux qui ont réussi à acquérir une position dominante, ne tardent pas à obtenir une place de parade au centre de l'arène et ont ainsi plus de chances d'acquérir une partenaire et de rencontrer le succès que ceux qui restent en périphérie. Certains possèdent même une place supplémentaire sur une autre arène. La ponte consiste en 4 oeufs chamois- gris tachetés de brun. Ils sont disposés à terre dans un creux garni avec soin. L'incubation dure de 22 à 24 jours et est assurée par la femelle seule.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

En très forte régression dans l'UE, la population actuelle est de l'ordre de 2.000 couples. Les causes principales de cette régression sont la disparition et la détérioritation des habitats dues au drainage des zones humides et à l'intensification de l'agriculture, ce qui a reduit notamment la disponibilité des aires de nidification et d'alimentation. À ces problèmes s'ajoute le nombre élevé d'oiseaux abattus chaque année par les chasseurs.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/07/2003 par Didier Collin avec la participation de Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net