Bruant à tête rousse

Emberiza bruniceps - Red-headed Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    bruniceps

Descripteur

von Brandt, JF, 1841

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 18 à 34 g
Distribution

Distribution

Description identification

Espèce accidentelle en France. La population nicheuse la plus proche de cette espèce asiatique se situe au nord de la Mer Caspienne. Mâle: confusion impossible, poitrine et bas-ventre jaunes, tête et gorge rousses, manteau olive avec des flammettes noires, croupion jaune-olive, ailes sombres à liserés chamois et blancs, bec gris clair. Les individus observés en Europe Occidentale sont probablement souvent des échappés de captivité (importations en grand nombre pour l'ornithophilie de cage). Un mâle a été capturé au baguage en Lorraine dans les années 90.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Red-headed Bunting,
  • Escribano Carirrojo,
  • Escrevedeira-de-cabeça-ruiva,
  • Braunkopfammer,
  • vörösfejű sármány,
  • Bruinkopgors,
  • Zigolo testarossa,
  • Stäppsparv,
  • Brunhodespurv,
  • strnádka ryšavohlavá,
  • strnad hnědohlavý,
  • Brunhovedet Værling,
  • ruskopääsirkku,
  • sit cara-roig,
  • Stepputittlingur,
  • trznadel rudogłowy,
  • rudgalvas stērste,
  • rjavoglavi strnad,
  • Желчная овсянка,
  • チャキンチョウ,
  • 褐头鹀,
  • นกจาบปีกอ่อนหัวแดง,
  • 褐頭鵐,

Voix chant et cris

Le chant du bruant à tête rousse se compose de strophes aux notes aiguës et répétitives. Les cris sont courts et grinçants.

Habitat

Espèce d'Asie Centrale. Le bruant à tête rousse affectionne particulièrement les zones agricoles riches en buissons et les milieux steppiques parsemés d'arbustes.

Comportement traits de caractère

Partage beaucoup de caractéristiques avec le Bruant mélanocéphale sur le plan éthologique (comportement, émissions sonores...). Alors que l'aire de répartition du mélanocéphale s'étend de l'Italie à la Caspienne, le bruant à tête rousse occupe l'Asie Centrale à partir de la cette même mer (son aire de répartition s'inscrit dans la continuité du mélanocéphale). Grand migrateur. Hiverne essentiellement sur la péninsule indienne où il forme de vastes troupes plurispécifiques avec le mélanocéphale. On observe des cas d'hybridation dans la zone de sympatrie (
Le vol : En hiver, le tête rousse évolue en vastes troupes qui volent d'une culture à une autre au gagnage.

Alimentation mode et régime

Le bruant à tête rousse est essentiellement granivore. Il consomme aussi des insectes.

Reproduction nidification

Le nid du bruant à tête rousse est construit à proximité du sol dans un arbuste touffu, un buisson, un bosquet, ou encore un arbre fruitier, à partir d'éléments végétaux (feuilles de genévrier en particulier, tiges, bouts d'écorce). La coupe est garnie d'éléments fins comme du poil ou du crin. La femelle dépose 3 à 5 oeufs blanc cassé vert ou bleu avec des taches marron ou grises.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 26/05/2004 par Alexandre Knochel © 1996-2017 Oiseaux.net