Dendrocygne veuf

Dendrocygna viduata - White-faced Whistling Duck

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Dendrocygna

  • Espèce
    :

    viduata

Descripteur

(Linnaeus, 1766)

Biométrie
  • Taille
    : 48 cm
  • Envergure
    : 86 à 94 cm.
  • Poids
    : 685 à 820 g
Distribution

Distribution

Description identification

La morphologie de cet anatidé à longues pattes le désigne immédiatement comme un dendrocygne. Mâle et femelle sont identiques en apparence, mais la femelle possède des couleurs un peu moins vives que celles du mâle. Ce qui frappe de prime abord chez cet oiseau, c'est le fort contraste entre la face blanche et l'arrière de la tête noir. Le cou, excepté sa partie supérieure qui est noire et blanche comme la tête, et le haut de la poitrine, sont marron. Un petit lacet noir semble maintenir la capuche noire au niveau de la gorge. Le reste du corps peut se décomposer en trois parties. Une large bande noire court de la poitrine à la queue incluse. Latéralement à celle-ci, les flancs sont ocre, finement barrés de noir. Enfin, les parties supérieures sont brunes avec les plumes largement ourlées de chamois. Tout ceci en fait un oiseau inconfondable. Le front est parfois ocre, cette teinte pouvant gagner la totalité de la face chez certains individus. Ces variations de couleur dépendent et de la région d'appartenance des oiseaux, et probablement aussi de leur mode d'alimentation. En vol, les ailes apparaissent très sombres, dessus comme dessous. L'espèce possède un long bec noir avec une bande sub-terminale gris bleuté. Les yeux sont bruns. Les pattes sont gris bleuté.
Le poussin est brun foncé dessus et jaune dessous. Il possède des taches irrégulières sur les côtés. La tête est foncée avec un sourcil clair et une ligne pâle allant de l'œil à la nuque. Le juvénile a la tête, la gorge et les parties inférieures gris blanchâtre ou gris cendré. Le marron de la poitrine est plus terne que chez l'adulte. Il acquiert le plumage blanc de la tête à 90 jours et le plumage adulte du corps à 180 jours.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • White-faced Whistling Duck,
  • Suirirí Cariblanco,
  • Pato-assobiador-de-faces-brancas,
  • Witwenpfeifgans,
  • apáca-fütyülőlúd,
  • Белолицая древесная утка,
  • 白脸树鸭,
  • Witwangfluiteend,
  • Dendrocigna facciabianca,
  • Vithuvad visseland,
  • Maskeplystreand,
  • drzewica białolica,
  • stromárka bielohlavá,
  • husička vdovka,
  • Nonnetræand,
  • naamioviheltäjäsorsa,
  • Nonnetjie-eend,
  • シロガオリュウキュウガモ,

Voix chant et cris

C'est un anatidé bruyant. Le cri le plus typique du Dendrocyne veuf est un son trisyllabique, "swee-swee-sweeoo", d'une durée de 1 à 2 secondes, lancé au décollage, en vol et à l'atterrissage ainsi que pendant les phases d'alimentation. C'est également un cri de contact répété à brefs intervalles, souvent en chœur. En cas d'alerte au nid en présence des canetons, l'adulte émet un "wheee" unique.

Habitat

Dendrocygne veuf
adulte

Le Dendrocygne veuf occupe une grande variété d'habitats d'eau douce, du niveau de la mer à 3 000 m d'altitude. On le rencontre sur les lacs, dans les marais et les plaines inondables, les estuaires, les zones artificielles telles que les rizières, enfin le long des grands fleuves. Il préfère, durant la période de nidification, les zones humides ouvertes riches en vasières ou en bancs de sable et richement pourvues en végétation émergée. Il peut fréquenter les eaux polluées comme celles des stations d'épuration.

Comportement traits de caractère

Dendrocygne veuf
adulte

Le Dendrocygne veuf est un canard grégaire et bruyant. Il se tient en grands groupes de plusieurs centaines d'individus en dehors de la période de reproduction et se mêle facilement aux autres oiseaux d'eau, y compris des congénères comme le Dendrocygne fauve en Afrique ou le Dendrocygne à ventre noir en Amérique du Sud. Il se nourrit, toujours en groupe, plutôt à l'aube et au crépuscule. Avec son bec adapté, il fouille la vase, mais se nourrit aussi à la surface de l'eau en barbotant. Il n'a aucun problème non plus pour trouver sa nourriture à terre. Il peut être actif toute la nuit et se reposer lors des journées les plus chaudes tout en restant très vigilant face aux intrusions de prédateurs ou humaines. En cas de danger, il se dresse immobile, bien droit sur ses pattes et observe. Si besoin, il décolle rapidement pour fuir. Ses grandes ailes lui permettent d'être très à l'aise en vol, par exemple dans ses déplacements entre les sites de repos et les sites d'alimentation. Lorsqu'ils se nourrissent, les groupes restent très mobiles et vocaux. En cas de conflit au sein d'un groupe, l'attitude adoptée est "tête basse cou tendu", les individus sautant sur place, ailes ouvertes, et entrechoquant leurs becs. L'espèce est monogame et le couple formé pour la vie. Les partenaires passent beaucoup de temps à se lisser mutuellement les plumes.
Le vol : Le vol du Dendrocygne veuf est facile, mais peu rapide. Les pattes qui dépassent alors nettement la courte queue lui procurent une silhouette particulière. Les groupes volent en ligne ou en V lors des déplacements importants.

Alimentation mode et régime

Le Dendrocygne veuf est surtout végétarien, consommant des herbes et des graines, particulièrement de graminées et cypéracées, sauvages ou cultivées (riz, maïs et sorgho) et pendant la saison des pluies également aussi quelques invertébrés aquatiques : mollusques, crustacés et insectes. On observe des variations saisonnières. En saison sèche par exemple, il se tourne plus vers les tubercules.

Reproduction nidification

La période de nidification débute avec la saison des pluies et atteint son pic lorsque la pluviométrie est la plus élevée : la disponibilité en insectes est alors à son maximum pour l'alimentation des jeunes. Le Dendrocygne veuf niche en couple isolé ou en petits groupes. Le nid est une simple dépression du sol près de l'eau, de 16 à 18 cm de large et 5 cm de profondeur. Il est placé sous la végétation dense pour assurer une bonne protection contre les prédateurs. Il est fait d'éléments végétaux. En Amérique du Sud, l'espèce peut occasionnellement nicher dans les crevasses d'arbres. La femelle y dépose 4 à 13 œufs, plus rarement jusqu'à 16, blancs ou rosés, à raison d'un par 24 h. L'incubation dure 26 à 30 jours et est assurée par le couple. Le mâle couve principalement le matin et le soir. Les canetons sont nourris et protégés des prédateurs par les deux parents.

Distribution

Le Dendrocygne veuf se reproduit en Afrique subsaharienne où il est presque omniprésent. Il se reproduit également à Madagascar où il est très présent et dans l'archipel des Comores ainsi qu'à l'île Maurice et aux Seychelles. Il est également présent dans une grande partie de l'Amérique du Sud et occasionnellement sur les îles des Caraïbes. Il a été introduit dans de nombreuses régions du monde. Il est sédentaire, avec quelques déplacements locaux causés par les variations de pluviométrie et la recherche de bons sites d'alimentation. Mais les déplacements n'excédent pas quelques centaines de kilomètres. Les mouvements de la population malgache sont mal connus.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les populations de Dendrocygnes veufs sont stables et l'espèce n'est pas globalement menacée. Ils sont abondants en Afrique bien que chassés en grand nombre localement, y compris pendant la période de reproduction. C'est le canard le plus commun à Madagascar. Il ne semble pas faire l'objet de mesures de conservation.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/01/2017 par Nathalie Santa Maria © 1996-2017 Oiseaux.net