Fauvette babillarde

Sylvia curruca - Lesser Whitethroat

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sylviidés

  • Genre
    :

    Sylvia

  • Espèce
    :

    curruca

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : 19 cm.
  • Poids
    : 10 à 16 g
Longévité

7 ans

Distribution

Distribution

Description identification

La babillarde est absente du sud (mais elle niche en tout petit nombre dans le Ventoux) et du quart sud-ouest de la France. Elle arbore des teintes discrètes : le dessus est gris olive, la tête grise, un bandeau gris-noir lui couvre l'oeil et les joues, la gorge est blanche et le dessous blanc sale. Ses moeurs sont discrètes.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Sylvia curruca curruca (widespread)
  • Sylvia curruca caucasica (c Turkey to n Iran)
  • Sylvia curruca halimodendri (n Kazakhstan to c Siberia and Mongolia)
  • Sylvia curruca telengitica (nw China, sc Russia and Mongolia)

Noms étrangers

  • Lesser Whitethroat,
  • Curruca zarcerilla,
  • Papa-amoras-cinzento,
  • Klappergrasmücke,
  • Kis poszáta,
  • Славка-мельничек,
  • *白喉林莺,
  • Braamsluiper,
  • Bigiarella comune,
  • Ärtsångare,
  • Møller,
  • piegża,
  • penica popolavá,
  • pěnice pokřovní,
  • Gærdesanger,
  • hernekerttu,
  • ,
  • コノドジロムシクイ,

Voix chant et cris

Fauvette babillarde
♂ adulte nuptial

Cette fauvette dissimulée dans la végétation émet un chant râpeux correspondant à une crécelle, faisant se succéder de courtes strophes, chacune en crescendo. Les cris sont courts, secs et peuvent être facilement confondus avec ceux d'autres fauvettes.

Habitat

Fauvette babillarde
adulte

La fauvette babillarde vit dans des milieux buissonnants, des bas-fonds humides avec bosquets, dans les haies des zones agricoles, en lisière des forêts, dans les parcs urbains, les jardins.

Comportement traits de caractère

Cette espèce migratrice transsaharienne (pour une partie de la population d'Europe de l'Ouest) quitte ses sites de reproduction d'août à octobre pour revenir entre avril et mai. En France, la babillarde est une des espèces de fauvettes avec la Fauvette à tête noire et le f. mélanocéphale à fréquenter les espaces verts de nos villes. L'est du pays est le bastion français de l'espèce. Contrairement à la quasi totalité des espèces migratrices qui se dirigent vers le sud-ouest de l'Europe à l'automne, cette espèce migre vers le sud-est.
Le vol : La fauvette babillarde chanteuse vadrouille fréquement d'un bosquet à un autre en effectuant un vol avec de lents battements d'ailes.

Alimentation mode et régime

Le régime alimentaire de cette fauvette est insectivore et ponctuellement frugivore.

Reproduction nidification

Le nid de la babillarde est construit dans les buissons généralement à faible hauteur. Il est construit avec divers fragments végétaux (racines, feuilles...) mais aussi avec du duvet et des cocons d'araignées. 1 à 2 pontes de 4 à 6 oeufs sont déposées par an. L'incubation est assurée conjointement pendant près de 11 jours.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 12/11/2003 par Alexandre Knochel avec la participation de Georges Olioso © 1996-2017 Oiseaux.net