Ganga unibande

Pterocles orientalis - Black-bellied Sandgrouse

Systématique
  • Ordre
    :

    Pterocliformes

  • Famille
    :

    Pteroclidés

  • Genre
    :

    Pterocles

  • Espèce
    :

    orientalis

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 39 cm
  • Envergure
    : 70 à 73 cm.
  • Poids
    : 300 à 450 g
Distribution

Distribution

Description identification

Sous-espèces : Pterocles orientalis orientalis - race type - péninsule ibérique , îles Canaries et nord-ouest de l'Afrique du Maroc jusqu'au nord de la Libye ainsi qu'à Chypre, en Israel, Anatolie et Arménie - Pterocles orientalis arenarius , présente dans le nord-ouest du Kazakhstan, l'est et le nord-ouest de la Chine, le sud de l'Iran, l'Afghanistan et le sud-ouest du Pakistan

C'est le plus grand et le plus gros des gangas, ses ailes paraissant larges. En vol, son identification est facilitée par la combinaison unique du ventre noir, plus restreint que chez le syrrapte, des couvertures sous-alaires et des axillaires blanches ainsi que des rémiges gris sombre. Lorsqu'il est posé, les caractères distinctifs les plus remarquables sont constitués par le ventre noir parfois caché par les ailes pendantes et le bas de la poitrine chamois rosé uni délimité par une fine bande pectorale noire. Le mâle adulte affiche une tête et un cou gris, un menton et des côtés de la face marron, une tache noire à la gorge. La femelle est plus terne avec un dessus plus abondamment moucheté, notamment sur le dos et la calotte. Les juvéniles sont semblables aux adultes mais avec une teinte plus pâle.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Pterocles orientalis orientalis (Canary Is., Iberian Pen., Morocco to w Iran)
  • Pterocles orientalis arenarius (Kazakhstan to s Iran and Afghanistan, east to nw China)

Noms étrangers

  • Black-bellied Sandgrouse,
  • Ganga Ortega,
  • Cortiçol-de-barriga-preta,
  • Sandflughuhn,
  • feketehasú pusztaityúk,
  • Zwartbuikzandhoen,
  • Ganga,
  • Svartbukad flyghöna,
  • Svartbuksandhøne,
  • stepiar čiernobruchý,
  • stepokur písečný,
  • Sortbuget Sandhøne,
  • hietakyyhky,
  • xurra,
  • Sandspjátra,
  • stepówka czarnobrzucha,
  • melnvēdera smilšvistiņa,
  • črna stepska kokoška,
  • Чернобрюхий рябок,
  • オオサケイ,
  • 黑腹沙鸡,
  • 黑腹沙雞,

Voix chant et cris

Les gangas émettent un 'tchohourrr-rirr-rirrr' puissant et liquide lorsqu'ils poursuivent les femelles en vol. En d'autres occasions, ils peuvent également produire un 'chourrr!!ourr!ourr!' distinctif rappelant le cri glougloutant du Tétras lyre.

Habitat

Ce ganga, localement commun, parfois abondant, n'est pas franchement sédentaire. En de multiples endroits de sa vaste aire de distribution, il est erratique et migrateur partiel. Il fréquente les steppes sèches et les zones arides et semi-désertiques, plates, sableuses ou caillouteuses avec végétation clairsemée. Localement, on peut le trouver dans les plaines caillatouteuses, telles que celle de la Crau, en France et dans les zones de cultures sèches. Par endroits, mais rarement, il tolère les espaces avec des buissons épars. En espagne, son milieu de vie est quasiment identique à celui du Ganga cata, à tel point que bien souvent leurs territoires se superposent. Néanmoins, on observe chez l'unibande une tendance à fréquenter les mlieux proches des marais, y compris ceux recouverts d'eau saumâtre.

Comportement traits de caractère

En dehors de la période de reproduction, les gangas unibandes forment des troupes nombreuses qui survolent les terres dans un vol très rapide. Dans les derniers jours de l'hiver, les bandes se désagrègent et les couples vont occuper leurs territoires traditionnels, généralement identiques à ceux des années précédentes. Avant la nidification, les mâles poursuivent les femelles en tournoyant dans les airs jusqu'à ce qu'elles se posent. Lorsqu'ils sont à terre, le mâle entame la parade nuptiale, tournant autour de sa partenaire, hérissant son plumage et fléchissant les pattes de telle façon que l'on aperçoit à peine les plumes blanches qui recouvrent les tarses.

Alimentation mode et régime

Les gangas unibandes ont un régime presque exclusivement végétarien. Ils se nourrissent principalement de graines, petites ou très petites. Cependant, ils montrent une grande attirance pour les légumineux qu'ils trouvent dans les zones agricoles cultivées. Dans l'ouest du bassin méditerranéen et en Afrique du Nord, les oiseaux forment ainsi de grands groupes qui mangent les grains dans les champs fraîchement ensemencés. Les gangas boivent habituellement le matin, trois ou quatre heures après le lever du soleil. Toutefois, si les températures sont particulièrement élevées et la chaleur persistante, les oiseaux retournent aux points d'eau un heure avant la tombée du crépuscule.

Reproduction nidification

La période de reproduction intervient de mars à août et varie considérablement en fonction de la latitude. Le nid est constitué par une simple dépression grattée ou naturelle, généralement dépourvue de toute garniture. La taille de la ponte est généralement de 3 oeufs, qui sont couvés en alternance par les deux parents pendant une période de 21 à 24 jours. Le mâle assure l'incubation pendant la nuit, d'une heure avant le coucher du soleil jusqu'à quatre heures après l'aube. Les poussins, pourvus d'un épais duvet ocre-fauve taché de blanc et de noir, sont nidifuges et capables de se nourrir assez rapidement. Toutefois, comme chez les autres gangas, ils dépendent de leurs parents pour la boisson. Le mâle est chargé de la collecte de l'eau qu'il emmagasine dans les plumes de son poitrail. Quand il revient au nid, les jeunes prélèvent la boisson nécéssaire en aspirant l'eau contenu dans son plumage.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 05/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net