Grèbe jougris

Podiceps grisegena - Red-necked Grebe

Systématique
  • Ordre
    :

    Podicipédiformes

  • Famille
    :

    Podicipédidés

  • Genre
    :

    Podiceps

  • Espèce
    :

    grisegena

Descripteur

(Boddaert, 1783)

Biométrie
  • Taille
    : 50 cm
  • Envergure
    : 77 à 85 cm.
  • Poids
    : 700 à 900 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le Grèbe jougris est un grèbe de taille moyenne. L'adulte nuptial a les côtés de la tête gris, caractéristique qui lui a donné son nom. Ce gris contraste fortement, et avec le dessus de la tête qui est noir et inclut l'œil sombre, et avec le cou marron. Le dessus du corps est gris sombre et les flancs nuancés de roux. Des plumes noires font saillie à l'arrière de la tête qui peuvent se hérisser comme des cornes lors de la parade nuptiale. Le bec est noir avec une base jaune-citron très visible. Le plumage internuptial est terne, tout en nuances de gris et de blanc, l'espèce se distinguant du Grèbe huppé à sa taille plus faible, à son plumage moins contrasté et à son bec sombre à base jaune. Le juvénile ressemble à l'adulte, mais les joues sont claires et rayées de sombre, le cou nettement moins coloré de brun-roux et le bec plus largement jaune.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Podiceps grisegena grisegena (widespread)
  • Podiceps grisegena holbollii (ne Asia, n North America)

Noms étrangers

  • Red-necked Grebe,
  • Somormujo Cuellirrojo,
  • Mergulhão-de-faces-brancas,
  • Rothalstaucher,
  • Vörösnyakú vöcsök,
  • Серощекая поганка,
  • 赤颈,
  • Roodhalsfuut,
  • Svasso collorosso,
  • Gråhakedopping,
  • Gråstrupedykker,
  • perkoz rdzawoszyi,
  • potápka červenokrká,
  • potápka rudokrká,
  • Gråstrubet Lappedykker,
  • härkälintu,
  • ,
  • アカエリカイツブリ,

Voix chant et cris

Le cri est un jacassement bas de pie ou un coassement rauque de tonalité basse, et le chant évoque des cris de Râle d'eau, rudes et profonds.

Habitat

Les sites de reproduction du Grèbe jougris sont des étangs de petite taille riches en végétation aquatique (les sites de reproduction les plus proches se situent au Danemark et dans l'est de l'Allemagne). En hiver, on le trouvera également sur les lacs et les littoraux (lagunes, baies). Les plans d'eau fréquentés en hiver peuvent être de grande taille.

Comportement traits de caractère

Le comportement est celui de tous les grèbes, passant tout son temps sur l'eau, excepté en période de reproduction, ou en plongée lorsqu'il se nourrit. Il est surtout vocal à la belle saison au moment de la reproduction.
Le vol : En vol, silhouette typique de grèbe avec le cou tendu, les pattes semi-palmées un peu pendantes, et des battements d'ailes rapides ; oiseau plus ramassé que le huppé, avec le cou moins long.

Alimentation mode et régime

Plonge pour pêcher comme les autres grèbes. Le régime alimentaire du Grèbe jougris se compose essentiellement de poissons en hiver et d'insectes en été.

Reproduction nidification

Le nid de ce podicipédidé est construit dans la végétation hélophytique de plans d'eau. C'est un amas flottant de feuilles et de tiges aquatiques. La nidification s'effectue par couples isolés ou en petites colonies. La femelle dépose 1 à 2 pontes annuelles de 4 à 5 œufs. La couvaison est assurée conjointement par les deux partenaires pendant 22 à 25 jours. Les jeunes sont nidifuges : durant les premières semaines, les adultes les transportent sur leur dos, alternant les séquences de pêche. Les jeunes sont volants au bout de 10 semaines.

Distribution

Le Grèbe jougris a une distribution holarctique, c'est à dire qu'il est présent aussi bien en Amérique du Nord qu'en Eurasie. En Amérique, on le trouve à l'est des grands lacs jusqu'au Pacifique. Sur le vieux continent, il se reproduit en zone tempérée nord et boréale, de l'est de la France au Kazakhstan, puis en Sibérie Orientale. Il hiverne surtout sur les littoraux maritimes du nord de l'Europe, de l'Adriatique, du sud de la Caspienne et de tout le Nord-Pacifique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas menacée au niveau mondial. Suivant les zones géographiques, elle est peu commune à assez commune. Statut non défavorable en Europe. Moins d'une centaine d'individus hivernent en France sur les eaux maritimes (Manche) et continentales (Rhin, Léman,...). Les menaces pesant sur l'espèce concernent surtout l'hivernage : pollution marine aux hydrocarbures et captures accidentelles aux filets maillants.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 13/01/2004 par Alexandre Knochel © 1996-2017 Oiseaux.net