Hirondelle isabelline

Ptyonoprogne fuligula - Rock Martin

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Hirundinidés

  • Genre
    :

    Ptyonoprogne

  • Espèce
    :

    fuligula

Descripteur

Lichtenstein, MHK, 1842

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 16 à 30 g
Distribution

Distribution

Description identification

Hirondelle isabelline
adulte
Hirondelle isabelline
juvénile

L'Hirondelle isabelline est une hirondelle de taille moyenne avec un plumage terne. Les sexes sont identiques. Les parties supérieures de l'adulte sont d'un brun fuligineux soutenu, avec les ailes et la queue un peu plus sombres, ce qui apparaît mieux en vol. Les lores sont brun noirâtre. Le menton, la gorge, les côtés du cou et la poitrine sont plus clairs, d'un beige clair teinté de chamois. Cette teinte s'étend aux couvertures sous-alaires qui en vol contrastent bien avec les rémiges. Le ventre est plus sombre, d'un brun nuancé de fauve. Les sous-caudales sont très sombres, sans contraste avec la queue. Cette dernière apparaît très peu échancrée, avec des marques blanches aux rectrices, comme chez l'Hirondelle de rochers, excepté aux centrales et aux externes. Les yeux sont sombres. Le bec et les pattes sont noirâtres. Le juvénile ressemble à l'adulte, mais avec les tectrices supérieures liserées de chamois.
Les 6 sous-espèces ne diffèrent que légèrement par la taille et les couleurs.
L'Hirondelle isabelline peut être confondue avec sa congénère l'Hirondelle du désert. Elle est toutefois un peu plus grande et plus sombre et surtout elle en est séparée géographiquement. Elle pourrait aussi être confondue avec une Hirondelle de rivage, mais cette dernière est plus petite, avec le dessous beaucoup plus pâle, possède une bande pectorale sombre et n'a pas de blanc à la queue.

Indications subspécifiques 6 sous-espèces

  • Ptyonoprogne fuligula fuligula (s Namibia and w South Africa)
  • Ptyonoprogne fuligula pusilla (s Mali to Ethiopia and Eritrea)
  • Ptyonoprogne fuligula bansoensis (Sierra Leone to Nigeria and Cameroon)
  • Ptyonoprogne fuligula rufigula (n Nigeria and Chad to Ethiopia south to Zimbabwe and n Mozambique.)
  • Ptyonoprogne fuligula pretoriae (sw Zimbabwe and s Mozambique to e South Africa)
  • Ptyonoprogne fuligula anderssoni (sw Angola , n and c Namibia)

Noms étrangers

  • Rock Martin,
  • Avión Isabelino,
  • Andorinha-das-rochas-africana,
  • Steinschwalbe,
  • sivatagi szirtifecske,
  • Kaapse Rotszwaluw,
  • Rondine montana rupicola,
  • Afrikansk klippsvala,
  • Ravinesvale,
  • lastovička previsová,
  • vlaštovka hnědá,
  • Bleg Klippesvale,
  • afrikankalliopääsky,
  • Kransswael,
  • roquerol isabelí,
  • Steinsvala,
  • jaskółka blada,
  • akmeņu čurkste,
  • afriška skalna lastovka,
  • Африканская скалистая ласточка,
  • アフリカチャイロツバメ,
  • 非洲岩燕,
  • 非洲岩燕,

Voix chant et cris

Hirondelle isabelline
adulte

Les Hirondelles isabellines sont vocalement très discrètes, et se font peu entendre. Le cri de contact est un "twit" aigu d'Hirondelle rustique et un "tcheurr" roulé qui rappelle à bien des égards celui de l'Hirondelle de rivage.
Le chant est un doux gazouillis.

Habitat

Hirondelle isabelline
adulte

L'Hirondelle isabelline remplace l'Hirondelle de rochers et l'Hirondelle du désert au sud du Sahara.

Elle fréquente les milieux rupestres (falaises côtières et de l'intérieur, gorges, ravins, carrières, etc.) des zones arides sub-sahariennes et du sud de l'Afrique, quelle que soit l'altitude. On la trouve aussi en milieu urbain où les constructions lui conviennent pour la reproduction. Elle n'exige pas la présence d'eau libre et le plus souvent on la trouve en milieu totalement aride. Néanmoins, elle aura besoin de boue pour construire son nid, ce qu'elle pourra faire à l'occasion de pluies.

Comportement traits de caractère

Hirondelle isabelline
adulte

Ces hirondelles recherchent leur nourriture en solitaire, en couples ou en petits groupes, se mêlant volontiers à d'autres insectivores de haut vol, autres hirondelles ou martinets, en particulier quand il y a des opportunités de chasse et/ou une abondance de proies, par exemple à l'occasion de feux de brousse.


Après la saison de nidification, elles deviennent plus grégaires et forment habituellement des petites bandes monospécifiques pouvant regrouper plusieurs dizaines d'individus, par exemple en Afrique du Sud où elle est commune. Des dortoirs urbains sur bâtiments peuvent rassembler plusieurs centaines d'individus.
La formation des couples intervient bien avant le début de la reproduction. Une fois le site de nidification choisi, il est défendu vigoureusement contre les congénères, voire contre d'autres espèces.

Vol

Hirondelle isabelline
adulte

Les Hirondelles isabellines ont un vol battu facile qui leur permet de gagner de l'altitude rapidement. Elles peuvent cercler longuement sans effort au-dessus des versants montagneux à la faveur des courants aériens. Le vol battu est entrecoupé de nombreuses glissades, piqués sur les proies suivis de ressources. Ces oiseaux sont particulièrement actifs au crépuscule et à l'aube.

Alimentationmode et régime

Le régime est insectivore. Elles chassent comme les autres hirondelles du genre le long des versants montagneux, assez haut au-dessus du sol, souvent en compagnie d'autres hirondelles ou de martinets.

Également au-dessus des villes. Elles exploitent ce qu'on nomme le plancton aérien fait de petits insectes volants (diptères, hyménoptères, coléoptères, hémiptères, etc.). Habituellement, elles chassent en couple ou en petites bandes. Lorsqu'elles nourrissent leurs petits, elles restent à proximité du nid.

Reproduction nidification

Hirondelle isabelline
adulte

La période de nidification varie selon les régions. En Afrique du Sud, les Hirondelles isabellines nichent principalement d'août à février, mais dans le Kalahari, à n'importe quel moment de l'année après les pluies. En Afrique centrale, les nids actifs sont surtout visibles d'août à novembre et de janvier à avril. En zone sahélienne, la reproduction est printanière (mars à juin) ou automnale (octobre à décembre) suivant les pluies.
Les Hirondelles isabellines nichent habituellement isolément, mais parfois en colonies pouvant atteindre plusieurs dizaines de couples lorsque le site le permet et lorsque la ressource est abondante.

Hirondelle isabelline
adulte

Le nid en boue séchée incluant des herbes et des plumes est une coupe ouverte assez semblable à celle de l'Hirondelle rustique. Sa forme exacte dépend du contexte rocheux. Le nid est bâti par les 2 partenaires et sa construction demande plusieurs semaines de travail. Heureusement, sa solidité lui permet d'être réutilisé plusieurs années de suite. Il est parfois occupé la nuit en dehors de la saison de reproduction.
Les Hirondelles isabellines élèvent 2 nichées par an, parfois 3. Les pontes contiennent 2 ou 3 œufs de couleur chamois clair avec des taches brunes ou sépia concentrées sur le gros bout. Les œufs mesurent 20 mm sur 12 et pèsent moins de deux grammes.
L'incubation dure de 16 à 19 jours et la période de nourrissage est de 24 à 30 jours.
La période d'envol est assez longue, de 3 à 5 jours. Après un premier départ, les jeunes reviennent en effet au nid à plusieurs reprises avant de définitivement s'en éloigner et devenir indépendants.

Distribution

L'Hirondelle isabelline est une hirondelle exclusivement africaine et sub-saharienne. Sur les 6 sous-espèces reconnues, 2 sont sahéliennes, 3 sont sud-africaines et la dernière chevauche l'Équateur et fait la jonction entre les autres. La sous-espèce type "fuligula" se trouve en Namibie et en Afrique du Sud. L'espèce est réputée sédentaire.

Menaces - protection

Hirondelle isabelline
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Hirondelles isabellines sont des oiseaux relativement courants, particulièrement dans le sud de l'aire. L'espèce n'est pas menacée.
Birdlife juge l'état de sa population comme "de préoccupation mineure" (LC).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Hirondelle isabellineFiche créée le 02/07/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-07-08 06:54:49 © 1996-2019 Oiseaux.net