Hypocolius gris

Hypocolius ampelinus - Grey Hypocolius

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Hypocoliidés

  • Genre
    :

    Hypocolius

  • Espèce
    :

    ampelinus

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 48 à 57 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les Hypocolius gris ont une silhouette longiligne, un peu comme celle que pourrait avoir un Bulbul à longue queue. Chez le mâle, le capuchon est chamois grisâtre, un masque noir de forme triangulaire traverse la région oculaire et se poursuit jusqu'à la nuque. Autrement, les parties supérieures sont majoritairement grises. Les primaires sont noires avec d'épaisses extrémités blanches, ce qui n'est vraiment évident qu'en vol. La queue a une large pointe noire. Les parties inférieures sont gris plus pâle, chamois clair ou blanchâtre.
Les iris sont brun sombre, le bec noirâtre avec une base plus pâle. Les pattes ont une teinte qui varie du jaunâtre chair au jaune-paille.
Le visage de la femelle n'a pas de masque. Son dessus est gris-brun plus terne et plus pâle, avec d'étroites terminaisons blanches sur les primaires et une vague bande terminale noire sur la queue. La gorge couleur crème contraste avec la teinte sombre des oreillons et le gris plus clair des parties inférieures.
Les juvéniles sont brun-sable clair, avec un léger lavis noirâtre sur la pointe des rectrices. La mandibule inférieure affiche une base couleur chair.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Grey Hypocolius,
  • Hipocolio,
  • Hipocólio,
  • Seidenwürger,
  • selyemgébics,
  • Zijdestaart,
  • Ipocolio,
  • Hypokolius,
  • Daddelfugl,
  • kolesnák sivý,
  • hedvábník šedý,
  • Hypocolius,
  • hopeatilhi,
  • hipocoli,
  • Langhali,
  • persówka,
  • pelēkā zīdčakste,
  • dolgorepi pegam,
  • Сорокопутовый свиристель,
  • ミミグロレンジャク,
  • 灰连雀,
  • 灰連雀,

Voix chant et cris

Le répertoire n'est connu que partiellement. Le cri principal semble être un "tre-tur-tur" mélodieux dont les 2 dernières syllabes sont moins aiguës et descendantes. Quand il est perché ou occasionnellement quand il est en vol, l'Hypocolius gris émet un "whee-oo" relativement bref. Pendant la parade nuptiale, il délivre un "kirrr" continu et puissant.

Habitat

Lors de la période de reproduction, les Hypocolius gris sont confinés dans les zones boisées qui jouxtent les bassins de drainage et dans les vallées des zones subtropicales creusées par des cours d'eau. A l'intérieur de cet habitat, les parcelles de palmiers-datiers et de peupliers de l'Euphrate sont primordiaux pour la nourriture. Les tamaris, les acacias et les autres types d'arbres épineux constituent des sites de nidification essentiels.
En dehors de la saison de nidification, leur habitat est assez semblable mais plus considérablement diversifié : il comprend des broussailles désertiques, des plantations irriguées et des vergers. La présence d'arbres fruitiers tels que les salvadoracées et les palmiers-datiers y est absolument nécessaire. La disponibilité de sources d'eau potable est également très importante.

Comportement traits de caractère

Les Hypocolius sont timides, discrets et parfois même cryptiques. S'ils sont perturbés, ils s'empressent de se réfugier dans un buisson épais et ils y restent immobiles jusqu'au moment où ils estiment que le danger est passé. Lorsqu'ils se déplacent, leur vol et rapide et directe (sans trajectoire ondulée). Ces oiseaux sont grégaires, particulièrement en hiver, période de l'année où ils forment des dortoirs communs.
Les Hypocolius gris explorent calmement et méthodiquement les bouquets d'arbres, les bosquets de palmiers et les vergers. Ils s'aventurent rarement à terre.Les Hypocolius gris sont des migrants de faible distance. Des populations réduites demeurent toute l'année dans l'ouest de l'Iran, mais la plupart migrent en direction du sud et de l'est, la majorité hivernant dans le sud de l'Iran, le sud du Pakistan, l'Inde Occidentale, l'Arabie Saoudite et surtout Bahrein. Le départ s'effectue en août-septembre et le retour principalement en avril. Ces oiseaux vagabondent jusqu'en Égypte, au Soudan, au Yémen et dans le centre de l'Inde jusqu'aux environ de Bombay.

Alimentation mode et régime

L'Hypocolius gris est un spécialiste des fruits, bien qu'il consomme aussi parfois des invertébrés. Les Salvadora persica forment l'ingrédient principal de leur menu pendant toute l'année, mais les dates constituent également une part importante du régime, en particulier celles qui sont tombées sur le sol ou celles qui n'ont pas été récoltées sur les branches pour des raisons diverses. D'autres fruits sont assez régulièrement cueillis, notamment les mûres et les jujubes, les baies globuleuses des Lycium ou les drupes pyramidales des Nitraria
L'Hypocolius gris ingurgite parfois des coléoptères qu'il trouve à terre ou qu'il capture après une poursuite aérienne.

Reproduction nidification

La ponte des œufs commence au plus tard à la mi-mai, elle se poursuit jusqu'à la mi-juillet. Deux nichées par saison semblent constituer la configuration la plus courante. Les Hypocolius gris nichent en semi-colonies pouvant compter jusqu'à 40 couples répartis de façon clairsemée. Chaque paire défend uniquement l'environnement immédiat du nid. Ce dernier a la forme d'une coupe peu profonde, il est construit en commun par les 2 partenaires avec des herbes, du duvet végétal et des fines brindilles. Il est garni et renforcé avec du duvet, de la laine et du crin animal. Il est placé entre 1 et 4 mètres au-dessus du sol dans un tamaris, un acacia ou un autre type d'épineux.
La ponte contient 3 à 6 œufs que les 2 parents couvent pendant 14 jours. Les 2 partenaires s'acquittent en commun de la plupart des tâches. Les oisillons prennent leur envol au bout de 13 à 14 jours.

Distribution

Les Hypocolius gris sont originaires du Moyen-Orient. Ils nichent dans l'est de l'Irak, le sud et le sud-ouest de l'Iran, le sud du Turkménistan et l'ouest de l'Afghanistan. Ils hivernent principalement dans le sud de l'Iran, le sud du Pakistan, le centre et l'ouest de l'Arabie Saoudite et les régions côtières des États du Golfe. Cet oiseau est monotypique et c'est la seule espèce de la famille des hypocolidés. Au vu des recherches génétiques qui ont été réalisées, de nombreux ouvrages continuent à classer cet oiseau dans la famille des bombycillidés. Ils sont également considérés comme des proches parents des bulbuls.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Hypocolius gris ne sont pas globalement menacés. Ils sont assez communs, bien que leurs effectifs ne soient pas évalués et leur évolution non précisée. Ces oiseaux sont probablement en train de coloniser de nouvelles terres au Koweït où ils n'étaient considérés que comme des hivernants de passage. La détérioration des vallées riveraines, qui constituent leur principal site de nidification, ainsi que la destruction de leurs dortoirs hivernaux ont été largement compensées par de nouvelles plantations d'arbres fruitiers et par l'irrigation de nouvelles terres.
Les Hypocolius gris ne sont pas persécutés, ils ne sont pas considérés comme des oiseaux nuisibles en dépit de leur régime frugivore.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 25/02/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net