Hypolaïs ictérine

Hippolais icterina - Icterine Warbler

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Acrocephalidés

  • Genre
    :

    Hippolais

  • Espèce
    :

    icterina

Descripteur

(Vieillot, 1817)

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : 22 cm.
  • Poids
    : 10 à 15 g
Longévité

6 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Ce sylviidé de taille moyenne présente un dessous jaune, un dessus et des joues vert-olive, les couvertures et les ailes présentent de nettes bordures jaunes au contraire de l'Hypolaïs polyglotte. Autre caractère distinctif : les ailes sont plus longues (projection primaire plus longue). Le bec est orangé comme chez la polyglotte. Les pattes sont grises. Fait penser à un gros Pouillot fitis.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Icterine Warbler,
  • Zarcero icterino,
  • Felosa-icterina,
  • Gelbspötter,
  • Kerti geze,
  • Зелёная пересмешка,
  • 绿篱莺,
  • Spotvogel,
  • Canapino maggiore,
  • Härmsångare,
  • Gulsanger,
  • zaganiacz (zwyczajny),
  • sedmohlások obyčajný,
  • sedmihlásek hajní,
  • Gulbug,
  • kultarinta,
  • Spotsanger,
  • キイロウタイムシクイ,

Voix chant et cris

Hypolaïs ictérine

Le chant de l'ictérine est très imitatif (plusieurs dizaines d'espèces d'oiseaux concernées) ; nettement plus que celui de sa cousine la polyglotte. Les notes sont accentuées, puissantes, et les différentes imitations bien liées dans la même strophe.

Habitat

Hypolaïs ictérine
♂ adulte nuptial

Lisières de forêt, secteurs riches en haies, jardins, parcs, populicultures...La strate arbustive doit être dense. Ses milieux privilégiés sont souvent situés près de l'eau. Fréquente des milieux plus ouverts que la polyglotte.

Comportement traits de caractère

Sylviidé migrateur transsaharien. Occupe l'Europe Orientale. Le nord-est de la France représente la zone de transition entre l'ictérine et sa cousine, l'ypolaïs polyglotte qui occupe l'Europe Occidentale et l'Afrique du Nord.
Le vol : L'hypolaïs ictérine (ailes plus longues) a un vol plus puissant que celui de la polyglotte.

Alimentation mode et régime

Régime alimentaire essentiellement insectivore mais consomme aussi des araignées, de petits escargots et des fruits.

Reproduction nidification

L'hypolaïs ictérine construit son nid dans un buisson à partir d'éléments végétaux (herbes, bouts d'écorce...), de fibres et de toiles d'araignées. Une ponte de 4 à 5 oeufs est déposée par an. L'incubation est assurée conjointement pendant près de 2 semaines.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

En déclin en France. Les causes de déclin sont très mal connues. Se trouve en limite sud-ouest de son aire de répartition européenne dans le quart nord-est de la France.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 16/01/2004 par Alexandre Knochel © 1996-2017 Oiseaux.net