Moineau pâle

Carpospiza brachydactyla - Pale Rockfinch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Passéridés

  • Genre
    :

    Carpospiza

  • Espèce
    :

    brachydactyla

Descripteur

(Bonaparte, 1850)

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 21 à 25 g
Distribution

Distribution

Description identification

Moineau pâle
♂ adulte nuptial

Cet oiseau effilé, au bec court et trapu, n'a pas véritablement de caractère marquant. En vol, ses longues ailes en forme de triangle rappellent quelque peu une alouette. Chez le mâle, le sommet de la tête est gris sableux, le sourcil est peu marqué, la zone en-dessous de l'œil est peu proéminente. Les côtés de la tête sont brun grisâtre pâle, mais la moustache forme un trait plus clair qui contraste avec la strie malaire plus foncée.
Les parties supérieures sont gris-sable pâle, avec une teinte plus foncée sur le dessus de la queue. Les couvertures alaires affichent une teinte brun sombre, les moyennes et les grandes couvertures ont de larges terminaisons chamois qui créent une double barre alaire. Les rémiges ont de fines bordures et des pointes sable provocant une tache sur les secondaires. La queue est majoritairement gris-brun foncé. L'extrémité de toutes les rectrices, excepté la paire centrale, a une terminaison blanche.
Le menton et la gorge varient du blanc au chamois clair, la poitrine et le haut des flancs sont légèrement plus sombres, c'est à dire gris chamoisé. Le reste du dessous est blanc avec un lavis plus ou moins prononcé.
Les iris sont brun foncé, le bec brun clair. Les pattes sont brun-orange éclatant. Les sexes sont identiques. Les juvéniles sont semblables aux adultes, mais en plus terne.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Pale Rockfinch,
  • Gorrión pálido,
  • Pardal-pálido,
  • Fahlsperling,
  • halvány köviveréb,
  • Короткопалый воробей,
  • 淡色石雀,
  • Bleke Rotsmus,
  • Passera di roccia,
  • Blek stensparv,
  • Bleksteinspurv,
  • wróbel krótkopalcowy,
  • skalník krátkoprstý,
  • vrabec plavý,
  • Lys Stenspurv,
  • arovarpunen,
  • ,
  • ウスイロイワスズメ,

Voix chant et cris

Le cri est un "twee", un "zwee" ou un "twee-oo" qui ont une sonorité nasale. Le chant ressemble au bourdonnement d'un insecte et peut être retranscrit comme un "tss tss tss tsseeeeeeeeeee". Il est émis généralement à partir d'un rocher ou d'un buisson. En vol, les moineaux pâles délivrent des trilles ou des cris inarticulés. Pendant la saison de reproduction, on peut entendre des duos à proximité du nid.

Habitat

Les moineaux pâles fréquentent les régions arides qui sont recouvertes de buissons parsemés. On les trouve souvent dans les collines partiellement enherbées et dans les zones montagneuses ainsi que dans les ravins rocailleux. Ces oiseaux vivent jusqu'à 3 000 mètres d'altitude. En dehors de la saison de nidification, ils visitent les terres agricoles ouvertes.

Comportement traits de caractère

Les moineaux pâles recherchent leur nourriture à terre ou dans la végétation basse. Ils prospectent en couples ou en petits groupes clairsemés. En dehors de la période de reproduction, ils ont tendance à former des rassemblement plus importants. Les moineaux pâles sont des oiseaux migrateurs. Leurs quartiers d'hiver se situent dans l'ouest de l'Arabie Saoudite et dans le nord-est de l'Afrique (Soudan, Erythrée, Djibouti et nord de l'Ethiopie). Occasionnellement, on les trouve en Israël, en Egypte et à Oman. Le départ des terres de nidification s'effectue de la mi-juin à la mi-août. Le retour des terres d'hivernage commence à la mi-février et atteint son pic de la mi-mars à la mi-avril. Il s'effectue en gros groupes de plus de 1 000 individus. L'arrivée sur les terres de nidification intervient principalement à la mi-mai.

Alimentation mode et régime

Les moineaux pâles consomment surtout des matières végétales, en particulier des graines y compris celles des céréales cultivées. Ils ingurgitent des jeunes pousses de plantes vertes. Pendant la saison de nidification, le menu est enrichi avec des insectes. Les oisillons sont nourris principalement avec des chenilles et des petites cigales.

Reproduction nidification

Bien qu'ils soient des nicheurs très opportunistes, les moineaux pâles aiment bien se reproduire dans les jours qui suivent des précipitations exceptionnelles. La saison commence en mars dans le sud de l'aire de distribution, elle se poursuit jusqu'à juillet dans le nord. Il n'y a en général qu'une seule couvée. Ces oiseaux s'installent généralement en colonies lâches. Le nid est un hémisphère volumineux mais fragile construit avec des brindilles d'épineux, des tiges végétales et des herbes. Il est garni avec du duvet végétal, du crin animal, il est placé dans un buisson ou parfois dans une crevasse de rocher ou même dans une cavité de bâtiment.
La ponte comprend 3 à 6 œufs que la femelle couve seule pendant 13 à 14 jours. Les oisillons sont nourris par les 2 partenaires. Le séjour au nid dure environ 11 à 16 jours. Pas d'autres informations.

Distribution

Les moineaux pâles sont originaires du Proche, du Moyen-Orient et de l'Asie Centrale.
Ces moyens passereaux nichent dans le sud-est de la Turquie, en Jordanie et en Israël. Ils vagabondent en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, en Arménie, en direction de l'est jusqu'en Iran, au Turkménistan et dans l'ouest de l'Afghanistan.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est localement commune et même abondante dans certaines parties de son aire.
Des groupes de plusieurs centaines d'individus peuvent constituer un véritable fléau pour les récoltes de céréales cultivées, et plus particulièrement pour celles de millet.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 27/03/2014 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net