Pic de Sharpe

Picus sharpei - Iberian Green Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Picus

  • Espèce
    :

    sharpei

Descripteur

Saunders, H, 1872

Biométrie
  • Taille
    : 33 cm
  • Envergure
    : 40 à 42 cm.
  • Poids
    : 180 à 220 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Anciennement considéré comme une sous-espèce du pic-vert Picus viridis sharpei, des études génétiques montrent que cette forme est une espèce à part entière. Le pic de Sharpe se distingue de son très proche parent Pic vert par l'absence de noir autour de l'œil et des sous-caudales non rayées. La ligne noire autour de la moustache rouge du mâle est très fine, souvent invisible de loin. Les plumes de la calotte sont d'un rouge différent de celles du Pic vert.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Iberian Green Woodpecker,
  • Pito real ibérico,
  • Iberiengrünspecht,
  • Iberische Groene Specht,
  • Picchio di Sharpe,
  • iberisk gröngöling,
  • žlna pyrenejská,
  • žluna španělská,
  • Iberisk Grønspætte,
  • picot verd ibèric,
  • dzięcioł iberyjski,
  • Дятел Шарпа,
  • 伊比利亚绿啄木鸟,
  • 伊比利亞綠啄木,

Voix chant et cris

Le chant est plus rapide et plus aigu que celui du Pic vert.

Habitat

Comme le Pic vert, le pic de Sharpe a besoin de vieux arbres et d'espaces herbacés dégagés. Il est présent depuis le littoral (commun par exemple autour de l'étang de Canet, Pyrénées Orientales) et peut atteindre 3 000 m dans les Pyrénées espagnoles.

Comportement traits de caractère

Pas de différences avec le Pic vert
Le vol : Le battement d'aile discontinu crée un vol onduleux caractéristique de la plupart des pics.

Alimentation mode et régime

Comme le Pic vert, le pic de Sharpe se nourrit essentiellement de fourmis auxquelles il ajoute quelques autres insectes capturés surtout au sol, mais aussi des fruits.

Reproduction nidification

Les chants sont surtout intenses en décembre et janvier. La ponte peut débuter dès mars dans le sud de l'aire, mais surtout en mai en France. L'incubation, par les deux parents, dure entre 14 et 17 jours, les jeunes restant au nid entre 24 et 27 jours, nourris par les deux parents. Après l'envol, chaque parent s'occupe d'une partie de la nichée pendant près de deux mois.

Distribution

L'aire de répartition du pic de Sharpe se situe essentiellement dans la péninsule ibérique (sauf peut-être dans l'extrême nord-ouest où il est possible qu'il soit remplacé par le Pic vert, des études sont nécessaires pour vérifier cette situation) et, en France, dans une étroite bande allant du littoral de l'Aude aux forêts d'altitude des Pyrénées Atlantiques.
La zone de contact entre le Pic vert et le pic de Sharpe a été étudiée en Languedoc-Roussillon. Grosso-modo, on peut dire qu'elle forme une bande de quelques dizaines de kilomètres de large. Ainsi, entre Béziers et les environs de Nîmes la quasi totalité des pics "verts" ont des caractéristiques (tant de plumage que génétiques) intermédiaires entre le Pic vert et le pic de Sharpe. On ne sait pas si cette situation se poursuit jusqu'au Pays Basque.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

En Languedoc-Roussillon, les oiseaux les plus proches du littoral peuvent être menacés par l'expansion de l'urbanisation. D'un autre côté, la déprise agricole et l'augmentation des friches et prairies lui sont bénéfiques. L'espèce ne semble pas menacée.

Autres références utiles

Fiche créée le 06/06/2015 par Georges Olioso © 1996-2017 Oiseaux.net