Pigeon biset

Columba livia - Rock Dove

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Columba

  • Espèce
    :

    livia

Descripteur

Gmelin, JF, 1789

Biométrie
  • Taille
    : 34 cm
  • Envergure
    : 63 à 70 cm.
  • Poids
    : 240 à 300 g
Longévité

6 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le pigeon biset peut être considéré comme l'ancêtre du pigeon domestique particulièrement bien connu et abondant dans les villes et dans les villages, même si ce dernier, en raison de croisements continus, a perdu beaucoup des caractéristiques morphologiques qui définissent son prédécesseur. Il possède une sihouette assez remarquable : corps trapu, ailes étoites et pointues, tête ronde et petite, bec mince et court. En général, son plumage est gris bleuté, plus pâle sur le dos et avec des tons verts et violacés sur les côtés du cou. Le croupion est blanc, les ailes portent deux barres de couleur noire qui se remarquent bien, surtout en vol. Vu du dessous, on aperçoit parfaitement les axillaires blanches. (C'est le seul pigeon à posséder cette caractéristique). La tête, la poitrine et le ventre ont un ton gris bleuté plus sombre que les plumes du dos. Le bec est gris avec la base blanche. Les jambes et les pieds sont rouges, et l'iris orange rougeâtre avec un anneau oculaire intérieur jaune.

Indications subspécifiques 9 Sous-espèces

  • Columba livia livia (widespread)
  • Columba livia gymnocycla (Mauritania and Senegal to s Mali and Ghana)
  • Columba livia targia (n Mali and s Algeria to c Sudan)
  • Columba livia dakhlae (w Egypt)
  • Columba livia schimperi (e Egypt, s Sudan, Eritrea)
  • Columba livia palaestinae (Sinai Pen.. Egypt. to Syria, w and s Arabian Pen.)
  • Columba livia gaddi (e Turkey to Uzbekistan and w and n Afghanistan)
  • Columba livia neglecta (w Pakistan and e Afghanistan to the Himalayas)
  • Columba livia intermedia (s India, Sri Lanka)

Noms étrangers

  • Rock Dove,
  • Paloma Bravía,
  • Pombo-doméstico,
  • Felsentaube,
  • Szirti galamb,
  • Сизый голубь,
  • 原鸽,
  • Rotsduif,
  • Piccione selvatico,
  • Klippduva,
  • Klippedue,
  • gołąb skalny,
  • holub divý,
  • holub skalní,
  • Klippedue,
  • kalliokyyhky (kesykyyhky),
  • Tuinduif,
  • カワラバト ドバト,

Voix chant et cris

Roucoulement plaintif assez monotone très proche du pigeon domestique. Druouu-uu répété plusieurs fois.

Habitat

En dehors de la période de reproduction, les pigeons bisets forment des rassemblements qui, là où ils existent, sont relativement nombreux. Dans les endroits rocailleux qui constituent leur habitat préféré, les couples trouvent refuge dans les fissures et sur les corniches. Dans les villes et dans les villages, ils s'abritent et se reproduisent dans les cavités, les trous, les toits et les terrasses des bâtiments, non seulement ceux qui sont habités mais également ceux qui sont en ruines ou abandonnés. L'hybridation qu'on observe chez ces oiseaux est très importante, et il est rare de trouver des spécimens purs en dehors des zones rocheuses ou dans les endroits où les fleuves provoquent une importante coupure. On peut observer les pigeons bisets le longs des falaises côtières ou sur des affleurements montagneux qui peuvent atteindre 2000 mètres d'altitude.
Les populations vivent dans pratiquement toute l'Europe, en péninsule ibérique , sur les côtes de la Méditerranée ainsi que dans les îles où elles forment des colonies nombreuses sur les falaises et dans les endroits rocheux. Local dans les Alpes, le pigeon biset est abondant dans les îles britanniques, les populations pures prédominant en Ecosse et en Irlande. En France, c'est un habitué des côtes picardes, normandes et bretonnes. Il est également présent dans le Massif Central, les gorges du Tarn et les Alpes du sud.

Comportement traits de caractère

Pigeon biset
adulte

Le roucoulement de ce pigeon ne diffère pas beaucoup de celui des pigeons domestiques qui vivent dans les villes et que nous connaissons tous. Il consiste en un son sourd et ronronnant que les mâles émettent face aux femelles. Ils l'accompagnent souvent de hochements de tête caractéristiques, en se baissant et en étirant continuellement le cou pendant qu'ils marchent à petits pas, la queue déployée en éventail et orientée vers le sol en même temps qu'ils dilatent démesurément leur gorge. On observe aussi fréquemment un vol nuptial dans lequel les mâles battent lentement les ailes, les maintenant très élevées et les projetant pendant un court instant dans un angle aigu.
Le pigeon Biset est rapide et agile, effectuant de fréquents virements et écarts dans les airs. Souvent, il vole à très faible altitude au-dessus des champs ou de la surface de l'eau, mais aussi à une grande hauteur, surtout lors des rassemblements en grandes bandes à partir de l'été. Il se pose presque toujours sur le sol ou sur une saillie de roches mais rarement sur des branches d'arbres à moins qu'elles ne soient sèches ou qu'elles soient dépourvues de feuilles. Dans ce cas, on peut y voir se poser un nombre considérable de pigeons.

Alimentation mode et régime

Le pigeon biset se nourrit à terre surtout de graines sauvages ou cultivées, parfois de mollusques et d'escargots. En ville de graines et de miettes.

Reproduction nidification

Le pigeon biset niche dans les crevasses, les anfractuosités ou les grottes. Dans les
falaises côtières, il peut se reproduire entre des roches.Son nid est une simple dépression recouverte négligemmant de bois, des racines sèches, d'herbe, et d'algues marines ramassées sur les côtes. Parfois c'est une simple plate-forme d'herbe sèche. Normalement, les pigeons bisets forment de grandes colonies,
mais on peut également trouver des couples isolés, notamment lorsque ceux-ci entament la colonisation d'une falaise. Le nombre de nicheurs n'augmente alors progressivement, année après année, que si le lieu semble être adopté. Quelques pontes peuvent déjà être déposées aux premiers jours de février, mais plus couramment en mars. La reproduction s'étend jusqu'au mois d'octobre si bien que de nombreux couples mènent à terme trois couvées dans la saison. La taille de la ponte est généralement de 2 oeufs de couleur blanche, parfois 1 et très rarement 3. Il n'est d'ailleurs pas certains que quelques pontes de 3 oeufs soient de la même femelle. L'incubation, qui dure entre 17 et 19 jours, est principalement à la charge de la femelle, bien que le mâle collabore par courtes périodes. Les pigeonneaux naissent avec un duvet jaunâtre nuancé de rougeâtre. Ils sont nourris par les deux adultes, dans un premier temps par ce qu'il est convenu d'appeler "lait de pigeon" qui est une substance secrétée par leur jabot, puis plus tard avec des graines et des semences ramollies préalablement dans leur bouche. Au bout d'un mois, ils sont déjà capables d'abandonner le nid, mais ne volent pas bien jusqu'à ce qu'ils aient atteint au moins une semaine de plus.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La souche naturelle du Pigeon biset à disparu en France continentale. Les principales causes de disparition sont la chasse et le métissage avec les pigeons domestiques.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/10/2004 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net