Roselin tacheté

Carpodacus rubicilla - Great Rosefinch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Carpodacus

  • Espèce
    :

    rubicilla

Descripteur

(Güldenstädt, 1775)

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

C'est le plus grand des roselins. Cet oiseau a la taille du Durbec des sapins et est tout aussi charpenté. Son bec fort, ses ailes et sa queue assez longues lui donnent une silhouette assez caractéristique. Le mâle adulte est rouge-framboise foncé pointillé de blanc sur la calotte et dessous. Cette observation peut être effectuée en automne lorsque le plumage est frais. Par la suite toutefois, le plumage devient d'un rouge plus sombre et plus profond, devenant plus rouge vif au printemps par suite de l'usure des plumes. Les lores et le tour des yeux gris lui donnent une expression assez farouche. Un reflet rose pâle nuance l'arrière des joues. Le bec affiche une teinte gris jaunâtre pâle pendant la plus longue partie de l'année. En période de reproduction, il prend une couleur blanche. La femelle et le mâle de premier été sont gris brunâtre fortement tacheté de foncé. Les lores, le tour de l'œil et l'avant des joues sont assez sombres. Le bec est brun-gris.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Carpodacus rubicilla rubicilla (c, e Caucasus Mts through central Asia to nw China)
  • Carpodacus rubicilla severtzovi (e Kazakhstan to wc China, the Himalayas and n Pakistan)
  • Carpodacus rubicilla diabolicus (ne Afghanistan and Tajikistan)
  • Carpodacus rubicilla kobdensis (sc Siberia, w Mongolia and nw China)

Noms étrangers

  • Great Rosefinch,
  • Camachuelo grande,
  • Peito-carmim-grande,
  • Berggimpel,
  • kaukázusi pirók,
  • Большая чечевица,
  • *大朱雀,
  • Grote Roodmus,
  • Ciuffolotto roseo maggiore,
  • Större rosenfink,
  • Fjellrosenfink,
  • dziwonia kaukaska,
  • červenák veľký,
  • hýl velký,
  • Stor Rosenfinke,
  • rakkapunavarpunen,
  • ,
  • シロボシマシコ,

Voix chant et cris

Roselin tacheté
adulte

Habitat

Assez fréquente mais localisée, cette espèce fréquente la zone alpine du Caucase, les pentes dénudées au-delà de la limite des arbres, au-dessus de 2500 mètres. Elle s'installe sur les versants rocailleux ensoleillés au voisinage des glaciers, sur des terrains où s'étendent les plaques herbeuses et les graines de pissenlits en alternance avec les bouleaux nains, les bouquets d'azalées ou les rhododendrons épars.

Comportement traits de caractère

Le roselin tacheté est sédentaire. Cependant en hiver, il descend dans les vallées jusqu'à 2000 mètres ou plus bas selon l'enneigement. Il se regroupe alors en petites bandes mobiles. Celles-ci se défont au mois d'avril, au moment où les oiseaux remontent. Au cours de sa parade nuptiale, le mâle essaie d'attirer l'attention d'une femelle par des mouvements particuliers : il effectue des bonds sur les corniches rocheuses ou sur les pierres, laisse pendre ses ailes, déploie la queue et chante sans cesse.
Son chant émis habituellement du sommet d'un rocher est une suite de notes flûtées assez répétitives "fiu-fiu-fiu-fiu-fiu", les suivantes étant de plus en plus faibles et plus graves. Une série de gazouillis bas peut également être entendue de près. Le cri de contact est une série de petites notes gazouillées, des "tvoui" aigus, émis par les groupes en vol. Ce dernier est bien onduleux sur les longs trajets. Le plumage foncé de l'oiseau, sa grande taille joint à son type de vol rappelle de loin un turdidé.

Alimentation mode et régime

Il se nourrit de graines et de baies de différentes plantes et arbustes de montagne.

Reproduction nidification

Les couples nichent séparément ou en petites colonies. La saison de reproduction commence tard, souvent pas avant la seconde moitié du mois de juin ou le début du mois de juillet. Le nid est placé dans la fissure d'une roche, sous un bloc ou dissimulé sur les branches intérieures d'un buisson. La femelle pond 4 ou 5 oeufs bleu-vert, faiblement mouchetés de brun ou de brun-noir, qu'elle couve pendant 13 ou 14 jours. On connaît mal la vie familiale du roselin tacheté.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 27/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net