Rougequeue de Moussier

Phoenicurus moussieri - Moussier's Redstart

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Muscicapidés

  • Genre
    :

    Phoenicurus

  • Espèce
    :

    moussieri

Descripteur

Olphe-Galliard, 1852

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : 18 à 20 cm.
  • Poids
    : 20 à 22 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce petit oiseau trapu a une tête relativement plus grosse et une queue plus courte que les autres rouges-queues. Le mâle adulte ne peut être confondu : il possède un dessous entièrement rouille de même que le croupion. Le reste des parties supérieures est noir. Cependant, son caractère distinctif le plus remarquable est constitué par un large sourcil blanc qui part du haut du front et se prolonge vers l'arrière au-dessus des yeux et loin sur les côtés du cou. Une importante tache blanche est bien visible sur l'aile. En plumage automnal, les partie noires portent des liserés bruns. La femelle ressemble à celle du Rougequeue à front blanc, mais elle est plus petite et plus trapue. La queue et surtout les ailes paraissent plus courtes en raison d'un projection primaire réduite. Les parties inférieure sont plus fortement teintées de roux sous la poitrine, avec une grande variabilité selon les individus. Les rectrices centrales sont plus sombres et le milieu des ailes porte une vague plage claire.
Les jeunes de premier automne et de premier hiver ressemblent aux adultes mais ils présentent des liserés brunâtres et blanchâtres plus larges que leurs parents, si bien qu'ils paraissent plus ternes. L'âge des individus des 2 sexes peut être déterminé en automne grâce à l'extrémité pâle des grandes couvertures alaires.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Moussier's Redstart,
  • Colirrojo Diademado,
  • Rabirruivo-mourisco,
  • Diademrotschwanz,
  • gyémántrozsdafarkú,
  • Белобровая горихвостка,
  • 摩氏红尾鸲,
  • Diadeemroodstaart,
  • Codirosso algerino,
  • Diademrödstjärt,
  • Diademrødstjert,
  • pleszka algierska,
  • žltochvost bieločelý,
  • rehek severoafrický,
  • Diademrødstjert,
  • sepelleppälintu,
  • ,
  • ハチマキジョウビタキ,

Voix chant et cris

Rougequeue de Moussier
♂ adulte

Ses cris les plus courants comprennent un "huh" fin et un "trrrr" guttural. Son chant, un long babil entrecoupé de notes métalliques, est parfois proche de celui de l'Accenteur mouchet.

Habitat

Cet oiseau localement commun dans les secteurs montagneux fréquente les coteaux rocailleux couverts de buissons et les pentes sèches avec forêts claires et arbres épars. Son aire de distribution s'étend du niveau de la mer jusqu'au 3000 mètres d'altitude, mais sa densité est plus importante au-dessus des altitudes moyennes. En hiver, le rougequeue de Moussier gagne les zones plus basses : bois broussailleux à proximité des côtes, zones cultivées et jardins, semi-désert en bordure du Sahara, oasis.

Comportement traits de caractère

Le rougequeue de Moussier vit habituellement en solitaire ou en couples. Peu farouche, il se perche à découvert au sommet des buissons, rappelant par cette attitude le Tarier pâtre. Il agite continuellement sa queue rouille et agite les ailes. Son vol est plus papillonnant que la plupart des autres rouges-queues. Essentiellement sédentaire, ses mouvements se résument à des courts déplacements altitudinaux en période hivernale.

Alimentation mode et régime

Son régime est principalement insectivore. Il chasse à la manière des gobe-mouches, effectuant des raids aériens au passage des insectes et les capturant au vol. C'est sans doute cette habitude alimentaire qui a entraîné son transfert par certains scientifiques de la famille des turdidés à celle des muscicapidés.

Reproduction nidification

Les rouges-queues de Moussier nichent dans des trous et des anfractuosités. En cela, ils ne dérogent pas aux habitudes des autres rouges-queues qui adoptent le même genre de sites. Le nid peut également être construit dans un buisson ou à terre. Il contient habituellement une ponte qui varie entre 3 et 6 œufs.

Distribution

On peut observer cet oiseau exclusivement en Afrique du Nord. Son aire très compacte s'étend sur la totalité du Maroc, le nord de l'Algérie et de la Tunisie ainsi que la partie la plus occidentale de la Libye.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 17/09/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net