Souimanga tacazze

Nectarinia tacazze - Tacazze Sunbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Nectariniidés

  • Genre
    :

    Nectarinia

  • Espèce
    :

    tacazze

Descripteur

Stanley, 1814

Biométrie
  • Taille
    : 15 à 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Souimanga tacazze
♂ adulte plum. nuptial
Souimanga tacazze
♀ adulte

Le Souimanga tacazze est le plus grand des souimangas, en lien peut-être avec sa vie en altitude. Le dimorphisme sexuel, habituel dans la famille, est net chez cette espèce. Le mâle nuptial apparaît de loin comme un grand Souimanga sombre, presque noir. De plus près à bonne lumière, l'avant du corps révèle ses couleurs. La tête, le cou, le manteau et le haut de la poitrine sont verts à reflets bronze. Les petites couvertures et le milieu de la poitrine sont d'un violet-pourpre. Le reste du corps, les ailes et la queue sont noirs à reflets bleutés. Les deux rectrices centrales dépassent de 35 à 46 mm. Le bec noir est fin, long et courbe. Les yeux sont sombres et les pattes noires. Le mâle inter-nuptial ressemble à la femelle, mais conserve ailes et queue nuptiales. La femelle a le dessus d'un brun gris assez froid mais nuancé d'olive, particulièrement sur les bordures des rémiges. Les parties inférieures, gris-olive pâle, sont nettement teintées de jaune et légèrement tachetées de sombre. Un bandeau noirâtre couvre les lores et l'oreille et inclut l'œil sombre. Il est limité au-dessus par un net sourcil pâle et au-dessus par un trait malaire, pâle lui aussi. Comme chez le mâle, pattes et bec sont noirs. La queue étagée est brun foncé avec les bords et l'extrémité pâles. Elle paraît pointue car les rectrices médianes dépassent légèrement. Le juvénile ressemble à la femelle, mais avec le centre de la gorge noir et le dessous plus jaune et plus marqué.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Nectarinia tacazze tacazze (Ethiopia and Eritrea)
  • Nectarinia tacazze jacksoni (se Sudan, Uganda, Kenya and n Tanzania)

Noms étrangers

  • Tacazze Sunbird,
  • Suimanga de Tacazzé,
  • Tacazzenektarvogel,
  • Tacazze-nektármadár,
  • Tacazze-honingzuiger,
  • Nettarinia del Tacazze,
  • Tacazzesolfågel,
  • Purpurkappesolfugl,
  • nektárovka vrchovská,
  • strdimil ostrochvostý,
  • Tacazzesolfugl,
  • säihkymedestäjä,
  • suimanga del riu Tekezé,
  • nektarnik złotogłowy,
  • Колибриевая нектарница,
  • オナガシャクドウタイヨウチョウ,
  • 塔卡花蜜鸟,
  • 塔卡茲花蜜鳥,

Voix chant et cris

Souimanga tacazze
♂ adulte plum. transition

Le chant du Souimanga tacazze est un gazouillis animé, long et varié, formé d'éléments comme "sweet-siuswitterr tseu seet-swirursittii" et se terminant par une note répétée "tsit-tsit-tsit-chitichitichiti..." ou "tew tew tew tew tew tew". Le cri est formé de notes brèves de type "chup, chup, chup, seee chup chup, seee chup".

Habitat

Souimanga tacazze
♂ adulte

Le Souimanga tacazze habite les forêts claires et les broussailles de montagne, les landes herbacées et autres milieux incultes riches en fleurs ainsi que les jardins et les cultures des hauts plateaux. On le trouve à partir de 1 650 mètres d'altitude dans le sud du Kenya mais ailleurs, il est rare en-dessous de 1 800 m, par exemple en Éthiopie. Il monte jusqu'à 4 000 m sur le mont Kenya et même 4 200 m sur le mont Elgon en Ouganda.

Comportement traits de caractère

Souimanga tacazze
♂ adulte plum. nuptial

Le Souimanga tacazze est un oiseau vocal. Pour protéger son territoire ou une source de nourriture, il peut être très agressif face à ses semblables et en particulier face aux Souimangas malachites dans les régions où les deux espèces cohabitent.

Souimanga tacazze
♂ juvénile
Très territorial, il reste fidèle à son site. Un mâle est resté sur le même territoire durant 6 ans sans interruption, un autre 8 ans. Il vit généralement isolé ou en couple. En dehors de la saison de reproduction, de grands rassemblements se forment autour des sources de nectar. Ce n'est pas un migrateur. Ses seuls mouvements d'ampleur sont altitudinaux en fonction des saisons, sur les versants du mont Elgon par exemple. Les mâles non reproducteurs préfèrent se rendre sur les pentes inférieures de ce mont pendant la saison fraîche et humide de juin à août. En dehors de cette période ils résident en altitude. Au mois de décembre, il est largement visible autour de 2 800 mètres alors qu'il y sera totalement absent en juillet. Au Soudan du Sud, il quitte les hautes montagnes dès que les Lobelias géantes ont achevé leur floraison. Afin de résister au froid nocturne qui règne en altitude, le Souimanga tacazze possède la capacité d'entrer temporairement en hypothermie, sa température corporelle pouvant descendre à 27 °C.

Vol

Souimanga tacazze
♂ immature

Le vol est typique de la famille, à savoir rapide et direct.

Alimentationmode et régime

Souimanga tacazze
♂ adulte plum. internuptial

Le Souimanga tacazze se nourrit du nectar des fleurs, il apprécie particulièrement les fleurs des Lobélias géantes et celles des Kniphofia.

Souimanga tacazze
♂ adulte
Il aime également les aloès, les Loranthacées, les Leonotis mollissima, les Protea ainsi que les lianes fleuries tel que Impatiens elegantissima et Kigelia africana. Quelques insectes et araignées glanés directement sur les fleurs ou attrapés en vol constituent une part de son régime alimentaire. Il lui est assez facile, par exemple, d'attraper des fourmis volantes en vol. Enfin, il n'hésite pas à profiter de l'eau sucrée mise à disposition des souimangas dans les jardins.

Reproduction nidification

Souimanga tacazze
♂ immature

La période de nidification est marquée par une forte agressivité des mâles, non seulement face aux autres mâles mais aussi vis à vis des autres souimangas.

Souimanga tacazze
♂ adulte plum. nuptial
La femelle construit en 3 à 8 jours un nid en poire d'une 20e de cm de longueur sur 10 cm. Elle l'accroche à un support, une branche le plus souvent mais aussi un rocher ou autre, à une hauteur de 1,5 à 10 mètres. Il est composé de feuilles mortes, d'herbes, de brindilles, d'écorces, de plumes et de crin animal, le tout tenu par des fils d'araignée. Une petite entrée de 2,5 cm se trouve dans la partie haute du nid. La femelle en tapisse l'intérieur avec un fin duvet. La chambre est assez petite malgré la taille du nid, les parois épaisses servant d'isolant contre les basses températures. Le mâle n'intervient pas dans la construction du nid mais il reste présent aux côté de la femelle. Elle incube seule pendant 14 à 17 jours. Les œufs, au nombre de 1 ou 2, sont de couleur bleu verdâtre avec des taches brun foncé et rose pâle. Les deux sexes se partagent le nourrissage des jeunes mais seule la femelle enlève les sacs fécaux du nid. Les oisillons quittent le nid à l'âge de 19 jours mais y reviennent les six premières nuits après l'envol.
Le nid peut être parasité par le Coucou de Klaas ou la nichée prédatée par la Pie-grièche fiscale.

Distribution

Souimanga tacazze
♂ adulte plum. internuptial

L'espèce ne se trouve que dans le nord-est de l'Afrique. La sous-espèce tacazze se rencontre sur les hauts plateaux d'Érythrée et d'Éthiopie tandis que la ssp jacksoni vit sur les hautes terres du sud du Soudan du Sud au nord de la Tanzanie en passant par le nord et l'ouest de l'Ouganda et par l'ouest et le centre du Kenya.

Menaces - protection

Souimanga tacazze
♂ adulte plum. internuptial
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le Souimanga tacazze n'est pas menacé, il est commun à localement abondant dans les zones montagnardes où il réside.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Souimanga tacazzeFiche créée le 25/06/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-06-28 13:47:59 © 1996-2019 Oiseaux.net