Sterne de Dougall

Sterna dougallii - Roseate Tern

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Laridés

  • Genre
    :

    Sterna

  • Espèce
    :

    dougallii

Descripteur

Montagu, 1813

Biométrie
  • Taille
    : 43 cm
  • Envergure
    : 72 à 80 cm.
  • Poids
    : 90 à 130 g
Longévité

16 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Cette sterne marine est tellement claire qu'elle paraît presque entièrement blanchâtre. Le dessus est gris-perle pâle contrastant avec les primaires externes usées sombres à partir de l'été. Chez les oiseaux en plumage printanier frais, pas de contraste. Le dessous est blanc, nuancé de rose en plumage frais. La calotte noire, légèrement plus étendue que chez la Sterne pierregarin , descend un peu plus bas sur les joues et sur la nuque, ce qui contribue à donner à la tête un aspect plus allongé. Le bec est noirâtre avec une zone rouge plus ou moins développée à la base pendant la période de nidification. Les pattes sont plus longues et d'un rouge-orange plus vif que celles de la Sterne pierregarin. Détail sans doute le plus caractéristique, la sterne de Dougall développe deux éperons caudaux particulièrement longs au printemps : ces filets de rectrices externes dépassent largement le bout des primaires chez l'oiseau posé et ondulent en vol sous l'effet du vent et des battements d'ailes. Seule la Sterne arctique peut la concurrencer dans ce domaine.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Sterna dougallii dougallii (widespread coasts)
  • Sterna dougallii arideensis (Seychelles to Madagascar and Rodrigues I.)
  • Sterna dougallii korustes (Sri Lanka, Andaman Is. and Mergui Arch.. sw Burma.)
  • Sterna dougallii bangsi (Ryukyu Is. and e China to New Guinea, ne Australia and islands of the sw Pacific)
  • Sterna dougallii gracilis (Moluccas, w and n Australia)

Noms étrangers

  • Roseate Tern,
  • Charrán Rosado,
  • Gaivina-rósea,
  • Rosenseeschwalbe,
  • rózsás csér,
  • Розовая крачка,
  • 粉红燕鸥,
  • Dougalls Stern,
  • Sterna di Dougall,
  • Rosentärna,
  • Rosenterne,
  • rybitwa różowa,
  • rybár štíhlozobý,
  • rybák rajský,
  • Rosenterne,
  • ruusutiira,
  • Rooiborssterretjie,
  • ベニアジサシ,

Voix chant et cris

Comme la plupart des sternes, la sterne de Dougall émet un sifflement criard, cependant son cri dissyllabique kir-rick est très particulier et permet de confirmer sa présence au sein d'une colonie hétéroclite.

Habitat

Cette espèce devenue rare niche dans les îles et les îlots côtiers bordées par des mers chaudes et tempérées. Sa quête de nourriture s'effectue le long des baies ou des embouchures sableuses des cours d'eau. En transit, on peut également l'observer dans des estuaires vaseux mais, en tout état de cause, sa présence demeure extrêmement rare voire exceptionnelle à l'intérieur des terres.

Comportement traits de caractère

Sterne de Dougall
adulte

En Europe, c'est un visiteur assez rare dont l'aire de nidification est très réduite: îles britanniques, Irlande, Bretagne, îles Açores. Dès la fin de l'été, les sternes de Dougall migrent en direction des eaux tropicales de l'Afrique et ne reviennent sur les sites de nidification qu'entre le début du mois de mai et la mi-mai. Dès leur retour, les couples commencent leurs parades nuptiales qui ont un rituel assez complexe : le mâle portant souvent un poisson dans le bec, s'élève en spirale haut dans les airs, suivi de près d'une ou de plusieurs femelles.
Le vol : Vol très léger aux battements d'ailes plus rapides et moins amples que sa cousine.

Alimentation mode et régime

Les sternes de Dougall s'alimentent de petits poissons d'eau salée surtout le lançon ou anguille de sable dont les larves sont les plus abondantes et les plus répandues dans l'Atlantique du Nord-Ouest pendant les premiers mois de l'année. Elle mange également des jeunes harengs, des maquereaux et de nombreux poissons de la famille des gadidés (morues, églefins, merluches ou colins). Sa technique de pêche est assez originale : elle plonge dans l'eau, en plein vol, pour attraper sa proie et peut s'immerger complètement puis " voler " sous l'eau sur de courtes distances à la poursuite de poissons.

Reproduction nidification

Elle niche en colonies lâches souvent en compagnie de sternes caugeks ou pierregarins sur les plages de sable ou de galets, les gazons ras ou même les rochers à peine enherbés. Les oeufs sont pondus la plupart du temps à même le sol, sans apprêt ou dans un léger creux. La ponte a lieu dans la seconde quinzaine de mai ou début juin et comprend 1 ou 2 oeufs au fond crème ou jaunâtre, fauve, ocre ou olive tacheté et ponctué de gris, de noir et de brun-roux. Pendant la couvaison, les parents se relayent durant une période variant de 21 à 26 jours. Les petits sont semi-nidifuges.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/06/2004 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net