Vautour moine

Aegypius monachus - Cinereous Vulture

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Aegypius

  • Espèce
    :

    monachus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 107 cm
  • Envergure
    : 250 à 295 cm.
  • Poids
    : 7000 à 12500 g
Longévité

18 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, la tête dégarnie, chauve est de couleur gris-clair avec des replis de peau bleuâtres et des marques sombres autour des iris. Chez les juvéniles, la tête est recouverte d'un duvet brun. Le bec est brun-noir. La transition avec le corps s'effectue par un collier de plumes brun sombre qu'il arbore autour du cou. Le plumage corporel est entièrement brun sombre, les pattes sont gris clair. Les juvéniles sont encore plus sombres, ils n'éclaircissent et n'atteignent leur plumage adulte qu'à l'âge de 6 ans.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Cinereous Vulture,
  • Buitre Negro,
  • Abutre-preto,
  • Mönchsgeier,
  • Barátkeselyű,
  • Чёрный гриф,
  • 秃鹫,
  • Monniksgier,
  • Avvoltoio monaco,
  • Grågam,
  • Munkegribb,
  • sęp kasztanowaty,
  • sup tmavohnedý,
  • sup hnědý,
  • Munkegrib,
  • munkkikorppikotka,
  • ,
  • クロハゲワシ,

Voix chant et cris

Habitat

Le vautour moine peut vivre en plaine, sur les plateaux ou dans les montagnes boisées, partout où il a des chances de trouver des bonnes ressources alimentaires, troupeaux d'ongulés sauvages ou domestiques. Il faut cependant reconnaître qu'il affectionne plus particulièrement les flancs de colline ou les falaises escarpées, les anfractuosités rocailleuses qui sont plus propices à de bonnes conditions de nidification.

Comportement traits de caractère

Le vautour moine est sédentaire et ne s'éloigne guère de son aire de reproduction. Les jeunes sont vagabonds mais leurs déplacements se sont considérablement réduits par rapport à l'époque où les populations de vautours moines étaient plus conséquentes. Contrairement au Vautour fauve, il n'est guère sociable, vivant en solitaire ou en petits groupes lâches.
Répartition : on peut le rencontrer en Espagne, à Majorque, en Sicile, sur la péninsule bAlkanique jusqu'en Asie Centrale, en Inde et en Chine. En France où il avait totalement disparu il a eté réintroduit artificiellement dans les falaises des Grands Causses ainsi que dans les Baronnies (Drôme).
Le vol : Il pratique souvent le vol plané circulaire. En vol battu, sa cadence de battements est lente et les mouvement sont amples. D'autre part, c'est un adepte de la parade nuptiale : les deux adultes s'envolent ensemble et celui qui est au-dessus touche le dos de son partenaire avec ses serres pendantes avant qu'ils ne se séparent.

Alimentation mode et régime

Il se nourrit presque exclusivement de charognes mais il ne s'interdit pas de s'attaquer à un animal lent ou handicapé par la maladie. En cas de dispute pour l'attribution d'un cadavre, son gabarit et sa forte envergure lui permettent de prendre le dessus sur les autres concurrents lors de la curée.

Reproduction nidification

Le vautour niche généralement sur un arbre isolé à flanc de colline, à une hauteur respectable, entre 5 et 20 mètres. Le couple confectionne son aire avec de grosses branches au début du mois d'octobre. La femelle pond un oeuf unique et les deux partenaires se relaient pour mener à terme la couvaison qui dure environ de 50 à 55 jours. Le séjour au nid pour les oisillions dure entre 100 et 120 jours mais même après l'envol, les jeunes vautours restent dépendant des adultes pour ce qui concerne le nourrissage.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/10/2003 par Daniel Le-Dantec avec la participation de Georges Olioso © 1996-2017 Oiseaux.net