Moineau soulcie

Petronia petronia - Rock Sparrow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Passéridés

  • Genre
    :

    Petronia

  • Espèce
    :

    petronia

Descripteur

(Linnaeus, 1766)

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : 28 à 32 cm.
  • Poids
    : 35 à 39 g
Distribution

Distribution

Description identification

Moineau soulcie, Pierre Belon (1517-1564) l'appelait déjà ainsi en 1555 dans son "Histoire de la nature des oyseaux", le nom latin de l'époque n'était pas Petronia petronia mais Passer torquatus ou passereau à collier, et le nom commun était moineau des forêts. Pierre Belon nous indique : "nous avons raison de le nommer à la soulcie : car il a les yeux ombrés d'une soulcie blanche, sur les sourcils en chaque côté de la tête." Notre passereau mesure 15 cm, sa tête porte un bec très fort dont la mandibule inférieure est jaunâtre alors que la supérieure est grise avec une pointe plus foncée. La calotte est rayée de deux larges bandes gris foncé qui font ressortir une bande blanche sur le sommet de la tête ; deux bandes blanches sont visibles sur les sourcils au-dessus des yeux noirs et sont les marques distinctives du moineau soulcie. A l'arrière des yeux, un trait sourcilier gris accentue l'aspect strié de la tête. Les parotiques sont gris clair et plus ou moins marquées suivant les individus, la gorge blanchâtre porte une tache jaune que l'oiseau ne montre pas toujours ; la poitrine est blanche avec des stries verticales brun clair qui descendent jusqu'au bas ventre ; les sous-caudales sont rayées horizontalement de brun et blanc. Lorsque le moineau soulcie est perché et qu'il ne montre pas sa tache jaune, on peut aisément le confondre avec le Bruant proyer, les deux espèces ayant le bec jaunâtre. Les scapulaires sont piquetées de pointes marron foncé et marron clair, les grandes couvertures alaires ont leurs vexilles foncées au centre et plus clair sur les bords, les rémiges portent les mêmes couleurs mais lorsque l'oiseau est au repos, elles apparaissent gris clair. Le dos est rayé verticalement avec les mêmes coloris marron foncé et marron clair, les sus-caudales sont nettement plus foncées pour aboutir aux rectrices dont les pointes sont blanches. Les pattes sont roses. On ne dénote pas de dimorphisme, les jeunes seront moins marqués avec une dominante brune, le ventre n'est pas strié et la tache jaune est absente.

Indications subspécifiques 7 Sous-espèces

  • Petronia petronia petronia (sw, sc, also nw Africa)
  • Petronia petronia barbara (nw Africa)
  • Petronia petronia puteicola (s Turkey to Jordan)
  • Petronia petronia exigua (c Turkey to the Caucasus, n Iran and n Iraq)
  • Petronia petronia kirhizica (Caspian Sea to Kyrgyzstan)
  • Petronia petronia intermedia (Iran and n Afghanistan to nw China)
  • Petronia petronia brevirostris (Mongolia, sc Siberia and n and c China)

Noms étrangers

  • Rock Sparrow,
  • Gorrión chillón,
  • Pardal-francês,
  • Steinsperling,
  • köviveréb,
  • Каменный воробей,
  • 石雀,
  • Rotsmus,
  • Passera lagia,
  • Stensparv,
  • Steinspurv,
  • wróbel skalny,
  • skalník žltohrdlý,
  • vrabec skalní,
  • Stenspurv,
  • kalliovarpunen,
  • ,
  • イワスズメ,

Voix chant et cris

Un "pee-whee, pee-whee" répété assez aigu. Il crie en lançant des "thuii-thuii" aigus et à conotation assez nasale.

Habitat

Aucun souci pour le moineau soulcie ! Il est tout terrain, affectionne les milieux rocailleux, les Anglo-Saxons l'appellent Rock sparrow ou moineau des roches. On le trouve au niveau de la mer ou à des altitudes de plus de 4 000m. Proche des aires cultivées, des vergers ou des plantations d'oliviers en Espagne ; opportuniste il se rapproche des villes et on le trouve en Asie au sommet des immeubles.

Comportement traits de caractère

Aussi bien sédentaire que migrant, en général les populations résidant en altitude descendent dans les plaines en hiver.

Alimentation mode et régime

Le moineau soulcie est d'abord un granivore qui agrémentera son régime de diverses baies ; pendant la période de reproduction, il deviendra insectivore : divers coléoptères, termites, sauterelles, libellules viendront varier son quotidien. L'oiseau est souvent observé au sol, seul ou en groupes plus ou moins importants à la recherche de nourriture, mais il peut également chasser en vol.

Reproduction nidification

Moineau soulcie
adulte nuptial

La saison de reproduction va du mois de mars à août, le moineau soulcie donne, en général deux nichées, pendant cette période, on le trouve aussi bien en couples isolés qu'en bandes. Les nids sont construits de façon très variée, à base d'herbe, de plumes, poils ou laines d'animaux divers, souvent placés dans des crevasses, anfractuosités de roches, au creux d'un arbre, dans des habitations abandonnées, plus rarement dans des maisons occupées. La couvée est de 4 à 7 œufs, seule la femelle couve pendant 11 à 14 jours, c'est elle qui nourrira les petits, le mâle ayant un rôle mineur dans l'élevage des oisillons qui quitteront le nid au bout de 18 à 19 jours.

Distribution

La ssp Petronia petronia, qui donne son nom à l'espèce, est présente en Espagne, aux Canaries et en général au sud de la France ; ssp barbara, plus pâle et à dominante plus grise que marron en Afrique du Nord et en Lybie ; ssp exigua en Turquie, au Caucase, Iran et Irak ; ssp puteicola, plus grande, très pâle et beaucoup moins rayée au Moyen-Orient, Israël, Jordanie ; ssp intermedia en Russie, de la vallée de la Volga jusqu'à la mer d'Aral et le Kazakhstan ; ssp brevirostris au bec très court et fort, en Asie, nord et centre de la Mongolie, nord de la Chine.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC. L'espèce est stable sur toute sa zone de répartition et semble bien cohabiter avec l'homme.

Autres références utiles

Fiche créée le 22/05/2013 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2017 Oiseaux.net