Pipit maritime

Anthus petrosus - Eurasian Rock Pipit

Pipit maritime
adulte nuptial
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Motacillidés

  • Genre
    :

    Anthus

  • Espèce
    :

    petrosus

Descripteur

Montagu, 1798

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 23 à 28 cm.
  • Poids
    : 21 à 30 g
Longévité

9 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Motacillidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (11 à 24 cm), à longue queue et à longues pattes à doigts munis de longs ongles. Leur plumage est le plus souvent discret et cryptique, brun et strié par exemple. Quelques espèces exhibent des couleurs plus voyantes comme du noi... lire la suite

Description identification

Le plumage du pipit maritime est remarquablement mimétique sur le goémon, végétal majoritaire sur le biotope de cet oiseau : ses couleurs brunes sont teintées de vert-olive, sur le dos et les ailes comme sur les stries denses du poitrail. Le beige de celui-ci est moins pâle que chez les autres pipits, y compris le spioncelle, auquel le maritime a longtemps été assimilé en tant que sous-espèce. Le cercle oculaire bien visible, ainsi que les zones claires du sourcil, des rectrices externes et des barres alaires, sont des traits communs avec le Pipit spioncelle. Toutefois ces zones sont plus claires chez ce dernier en hiver, seule période durant laquelle les deux espèces peuvent se côtoyer sur le littoral.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Anthus petrosus petrosus (British Isles and w France)
  • Anthus petrosus littoralis (Scandinavia to nw Russia)

Noms étrangers

  • Eurasian Rock Pipit,
  • Bisbita Costero,
  • Petinha-marítima,
  • Strandpieper,
  • parti pityer,
  • Береговой конёк,
  • 石鹨,
  • Oeverpieper,
  • Spioncello marino,
  • Skärpiplärka,
  • Skjærpiplerke,
  • świergotek nadmorski,
  • ľabtuška skalná,
  • linduška vodní,
  • Skærpiber,
  • luotokirvinen,
  • ,
  • ヨーロッパタヒバリ,

Voix chant et cris

Le cri du pipit maritime est proche de celui de ses cousins : un "psiit" métallique moins souvent répété que celui du Pipit farlouse à l'envol. Comme ce dernier, le chant du pipit maritime est émis lors de la lente phase descendante "en parachute" du vol nuptial.

Habitat

Comme son nom l'indique, ce pipit vit exclusivement sur le littoral, généralement sur les rochers ou à proximité, ainsi que sur les laisses de varech des plages. Il s'aventure plus épisodiquement sur la vase, le sable ou l'herbe rase. On peut l'observer également aux abords des flaques des ports ou des jetées.

Comportement traits de caractère

Le pipit maritime est le plus souvent observé solitaire ou en couple alors qu'il patrouille sur son biotope à la recherche de ses proies.

Alimentation mode et régime

Le pipit maritime s'est spécialisé dans la prédation des petits invertébrés du littoral : crustacés, insectes, mollusques.

Reproduction nidification

Le pipit maritime construit une coupe de végétaux (herbes, algues...) garnie de matériaux fins, le plus souvent dans un creux de rocher, ou sous un talus ou encore une touffe d'herbe de la prairie côtière. En général la femelle y pond 4 à 5 œufs, couvés deux semaines. L'envol des jeunes se déclenche après deux autres semaines.

Distribution

Le pipit maritime s'observe depuis les côtes d'Afrique du Nord jusqu'à celles de l'extrême nord de la Scandinavie. La frange la plus méridionale (jusqu'au nord de l'Aquitaine) est uniquement une zone d'hivernage alors que la plus septentrionale (Scandinavie) n'accueille que la reproduction. Les côtes bretonnes et vendéennes abritent tant les pipits maritimes nicheurs que les hivernants. L'espèce n'est présente en Méditerranée que dans le golfe du Lion.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 04/09/2011 par Renan Levaillant © 1996-2017 Oiseaux.net